Sorties cinéma du 31 juillet 2019

  • Mis à jour : 5 août

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 31 juillet 2019

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation 5/5

- « HALTE
Date de sortie 31 juillet 2019 (4h 39min) - De Lav Diaz - Avec Piolo Pascual, Joel Lamangan, Shaina Magdayao - Genres Science fiction, Drame - Nationalités Philippin, Chinois

Notes et critiques
Note de la presse : 4.1/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
Nous sommes en 2034. Cela fait trois ans que l’Asie du Sud-Est est dans le noir, littéralement. Le soleil ne se lève plus, suite à des éruptions volcaniques massives dans la mer de Célèbes. Des fous dirigent les pays, les communautés, les enclaves et les villes. Des épidémies cataclysmiques ont ravagé le continent. Ils sont des millions à être morts, des millions à être partis.

Critique = Télérama par Jérémie Couston
Une dystopie inventive contre le régime philippin.

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « LES FAUSSAIRES DE MANHATTAN »
Date de sortie 31 juillet 2019 (1h 47min) - De Marielle Heller - Avec Melissa McCarthy, Richard E. Grant, Dolly Wells - Genres Comédie dramatique, Biopic - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Ancienne auteure à succès aujourd’hui sans le sou, Lee Israel se découvre par hasard un don exceptionnel : celui d’imiter à la perfection le style de grands romanciers. Avec l’aide de son ami Jack, elle monte une arnaque imparable : rédiger de fausses correspondances entre auteurs célèbres, que Jack revend à prix d’or aux collectionneurs new-yorkais. Grisés par le succès, les deux faussaires ne voient pas que le FBI commence à s’intéresser à eux…

Critique : Télérama par Guillemette Odicino
Ce thriller d’arnaque intelligent, inspiré d’un fait réel, décrit le fascinant milieu littéraire new-yorkais des années 90.

- « RICORDI ? »
Date de sortie 31 juillet 2019 (1h 47min) - De Valerio Mieli - Avec Luca Marinelli, Linda Caridi, Giovanni Anzaldo - Genres Drame, Romance - Nationalités Italien, Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis  :
Ils se sont rencontrés à une fête et se sont aimés tout de suite. C’est une belle et grande histoire d’amour, racontée à travers les souvenirs du jeune couple - des souvenirs altérés par le temps, leurs états d’âme, leurs différents points de vue. Des souvenirs qui finiront par influer sur leur relation.

Critique : Télérama par Anne Dessuant
Une expérience de cinéma radieuse et sensuelle

- « RÊVES DE JEUNESSE »
Date de sortie 31 juillet 2019 (1h 32min) - De Alain Raoust - Avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer - Genre Drame - Nationalités Français, Portugais

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Salomé décroche un job d’été dans la déchetterie d’un village. Sous un soleil de western, dans ce lieu hors du monde, son adolescence rebelle la rattrape. De rencontres inattendues en chagrins partagés, surgit la promesse d’une vie nouvelle.

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
Une ode tonique à l’utopie.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « MIDSOMMAR »
Date de sortie 31 juillet 2019 (2h 20min) - De Ari Aster - Avec Florence Pugh, Jack Reynor, Will Poulter - Genre Epouvante-horreur - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu’une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé.
Mais ce qui commence comme des vacances insouciantes dans un pays où le soleil ne se couche pas va vite prendre une tournure beaucoup plus sinistre et inquiétante.

Critique = Télérama par Frédéric Strauss
Si les bizarreries du scénario ne passionnent pas, la folie visuelle, en revanche, impressionne : Midsommar est un objet arty qui vaut le coup d’œil.

- « DIEGO MARADONA »
Date de sortie 31 juillet 2019 (2h 10min) - De Asif Kapadia - Avec Diego Maradona - Genres Documentaire, Sport event - Nationalité Britannique

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.8/5

Synopsis  :
Le 5 juillet 1984, Diego Maradona débarque à Naples pour un montant qui établit un nouveau record du monde. Pendant sept ans, il enflamme les stades. Le footballeur le plus mythique de la planète a parfaitement trouvé ses marques dans la ville la plus passionnante – mais aussi la plus dangereuse – d’Europe. Sur le terrain, Diego Maradona était un génie. En dehors du terrain, il était considéré comme un dieu. Cet Argentin charismatique aimait se battre contre l’adversité et il a mené le SCC Napoli en tête du tableau pour la première fois de son histoire. C’était un rêve éveillé ! Mais le prix à payer était élevé. Diego pouvait faire tout ce qu’il voulait tant qu’il accomplissait des miracles sur le terrain. Pourtant, des heures plus sombres ont fini par succéder à ces années fastes… Diego Maradona a été réalisé à partir de plus de 500 heures d’images inédites issues des archives personnelles du footballeur.

Critique : Télérama par Jacques Morice
Gloire et déclin de l’idole du foot née dans un bidonville argentin. S’il néglige le génie de Maradona, ce document émeut quand il évoque les failles de Diego.

- « COMME DES BÊTES 2 »
Date de sortie 31 juillet 2019 (1h 26min) - De Chris Renaud, Jonathan Del Val - Avec Philippe Lacheau, Willy Rovelli, Julien Arruti - Genres Animation, Comédie, Famille - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Le Fox-Terrier Max doit faire face à un grand bouleversement : sa propriétaire Katie s’est mariée et a eu un adorable bébé, Liam. Max est tellement obsédé par la garde du petit, qu’il en développe des troubles obsessionnels du comportement. Lors d’une excursion en famille dans une ferme, Max et le gros Duke vont faire la connaissance de vaches souffrant d’intolérances aux canidés, de renards hostiles et d’une dinde monstrueuse, ce qui ne va pas arranger les tocs de Max. Heureusement il va être conseillé par le vieux Rico. Ce chien de ferme aguerri le pousse à dépasser ses névroses, afin de trouver l’Alpha qui sommeille en lui et laisser le petit Liam respirer.
Pendant ce temps, alors que son maître est absent, Giget, la petite Loulou de Poméranie, essaie de sauver le jouet préféré de Max d’un appartement infesté de chats avec l’aide de l’imposante Chloe, devenue complètement accro à l’herbe à chat.
Pompon, l’adorable petit lapin complètement cintré, pense qu’il a des superpouvoirs depuis que sa propriétaire Molly lui a acheté un pyjama de super héro. Mais quand Daisy, une Shih Tzu téméraire, vient l’embarquer pour une mission périlleuse, il lui faudra rassembler tout son courage pour devenir le héro qu’il n’était pour l’instant que dans ses fantasmes.
Max, Pompon, Gidget et le reste de nos petits amis trouveront-ils le courage d’affronter leurs plus grandes peurs ?

Critique = Télérama par Cécile Mury
Si les gags ou l’émotion n’atteignent jamais la poésie du modèle Pixar et de son récent Toy Story 4, cette gentille animalerie pour enfants fait le job : nous divertir au frais, et en famille.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation 2/5

- « MON FRÈRE »
Date de sortie 31 juillet 2019 (1h 36min) - De Julien Abraham - Avec MHD, Darren Muselet, Aïssa Maïga - Genre Drame - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 4.3/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Parce qu’il voulait protéger son petit frère d’un père trop violent, Teddy, un jeune sans histoire, se voit accusé du meurtre de son père et est envoyé dans un Centre Educatif Fermé, dans l’attente de son procès pour parricide. Il plonge alors dans un univers brutal dont il ne connaît pas les règles. Il fait la connaissance d’Enzo, le caïd du centre. Après une période d’affrontement dur, leur amitié va leur permettre de déjouer le destin qui leur était promis.

Critique : Télérama par Jérémie Couston
Grâce à un vrai travail d’observation, les scènes en huis clos sur les relations entre délinquants et éducateurs sonnent juste. Mais l’injection de fiction dans ce matériel documentaire est trop volontariste. La lourdeur de la mise en scène, avec ses flash-back, n’arrangeant rien.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS FAIRE UN

- « PROMARE »
Date de sortie 31 juillet 2019 (1h 51min) - De Hiroyuki Imaishi - Genre Animation - Nationalité Japonais

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 4.1/5

Synopsis  :
Une énorme tempête de feu a dévasté la moitié des villes du monde, affaiblissant les hommes et donnant naissance à des mutants capables de manier le feu, les Burnish. 30 ans plus tard, un groupe de mutants terroristes, appelés les Mad Burnish, menacent de détruire de nouveau la Terre. Le seul rempart de l’humanité ? La Burning Rescue, une équipe de pompiers d’un nouveau genre. Galo Thymos et son équipe vont tout faire pour arrêter les Mad Burnish.

Critique : Première par Sylvestre Picard
Les scènes de baston entre méchas sont réjouissantes et parfois complètement folles, mais le film est un poil trop long et aurait gagné à se laisser aller totalement vers l’abstraction pure. Dans tous les cas, si vous trouvez que les films de superhéros sont trop timides, sachez que Promare vous venge en long, en large et en travers.

- « FANNY ET ALEXANDRE »
Date de sortie 31 juillet 2019 (5h 18min) - De Ingmar Bergman - Avec Pernilla Allwin, Bertil Guve, Pernilla August - Genre Drame - Nationalités Suédois, Français, Ouest-Allemand

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 4.2/5

Synopsis  :
L’histoire se déroule dans la Suède du début du XXème siècle. Le film dépeint la vie d’une jeune fille, Fanny, et de son frère Alexandre au sein d’une famille aisée, les Ekdahl. Les parents de Fanny et Alexandre travaillent dans le théâtre et sont très heureux ensemble jusqu’à la mort subite du père. Peu après ce drame, la mère trouve un prétendant, un évêque, et accepte sa proposition de mariage. Elle déménage chez lui avec les enfants ; c’est un endroit où régne une atmosphère sévère et ascétique. Les enfants sont soumis à son autorité stricte et impitoyable.

Critique :

- « UNE FEMME DONT ON PARLE. »
Date de reprise 31 juillet 2019 (1h 23min) - De Kenji Mizoguchi - Avec Kinuyo Tanaka, Eitaro Shindo, Haruo Tanaka - Genre Comédie dramatique - Nationalité Japonais

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
Dans le quartier des plaisirs de Kyoto, Hatsuko dirige une maison de geishas. Étudiante à Tokyo, sa fille, Yukiko, revient chez sa mère après une tentative de suicide. D’allure et de tempérament moderne, elle rejette le métier de sa mère. Sans le savoir, les deux femmes vont s’éprendre du même homme, obligeant Yukiko à devenir ce qu’elle hait par-dessus tout.

Critique :