CYCLE Grands acteurs et grandes actrices français : ANEMONE

  • Mis à jour : 24 novembre

Anne Bourguignon, dite Anémone, est une actrice et scénariste française, née le 9 août 1950 à Paris et morte le 30 avril 2019 à Poitiers (Vienne).

BIOGRAPHIE

FAMILLE ET CURSUS DE FORMATION
Anne Madeleine Louise Bourguignon est née le 9 août 1950 dans le 15e arrondissement de Paris du mariage d’André Bourguignon, psychiatre, et de Claire Justin-Besançon. Elle est la sœur aînée de Claude Bourguignon, ingénieur agronome français, né en décembre 1951. Elle passe son enfance au Château Mauras, propriété familiale à Bommes, en Gironde.

Après des études primaires et secondaires à l’école Sainte-Marie des Invalides, au lycée Victor-Duruy, au cours Gaudéchaux, au cours Jaillard, au collège Sévigné, au sein de la congrégation des chanoinesses de Saint-Augustin de la Congrégation Notre-Dame (au couvent Notre-Dame-des-Oiseaux à Megève, à l’institut Saint-Pierre Fourier à Brunoy), à l’institut Notre-Dame à Épernay, elle poursuit des études supérieures à l’université Paris-III puis à l’université Paris-X. Peu après 1968, elle a une « petite histoire brève » avec Brice Lalonde. Anémone est mère de deux enfants : Jacob et Lily, cette dernière née de sa relation avec le réalisateur Philippe Galland.

CARRIERE
Ses débuts

Elle débute au café-théâtre, avec la troupe du Splendid.
Elle tient son pseudonyme du premier film dans lequel elle a tourné, « Anémone » de Philippe Garrel.

C’est Coluche qui lui offre son premier grand rôle au cinéma dans « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine » en 1977.

En 1979, elle crée sur scène la pièce écrite par la troupe du Splendid, « Le père Noël est une ordure ». Son rôle de Thérèse lui vaut un grand succès auprès du public, succès confirmé et amplifié par l’adaptation de la pièce au cinéma, réalisée par Jean-Marie Poiré.

Les années 1980 - son triomphe -

Dans les années 1980, c’est une actrice très populaire, qui tient la vedette de nombreuses comédies : « Ma femme s’appelle reviens », « Les Babas-cool »,

« Pour cent briques, t’as plus rien.. »., « Le Quart d’heure américain », et « Le Mariage du siècle » dont elle écrit en grande partie le scénario.

Michel Deville (« Péril en la demeure » ,

« Aux petits bonheurs »), puis Jean-Loup Hubert lui offrent des rôles plus sérieux à partir de 1985. Contre-emplois réussis, puisqu’elle remporte le César de la meilleure actrice pour« Le Grand Chemin » en 1988.

Depuis 1990
Plus discrète dans les années 1990, elle travaille avec Tonie Marshall (« Pas très catholique », « Enfants de salaud »), Romain Goupil (« Maman ») ou Christine Pascal, dans le remarqué « Le petit prince a dit ». En 1996, elle joue dans l’adaptation de la bande dessinée de Binet, « Les Bidochon », film qui sera un échec.

Elle se tourne alors vers le théâtre, jouant dans « L’Avare » pour Roger Planchon, « Mademoiselle Werner » au Théâtre des Variétés ou « Les Nœuds au mouchoir » au Palais des glaces qu’elle annonce être sa dernière pièce fin 2017. Le 22 décembre, lors d’une interview accordée au quotidien Le Parisien, elle annonce mettre définitivement fin à sa carrière le 31 décembre 2017, et porte un regard très critique et désabusé sur ce qu’est devenu le monde en général, et celui du show-bizz en particulier.

Fin de vie et mort
Militante comme son frère pour un retour à une société plus éthique et écologique, elle a choisi de vivre à la campagne dans un tout petit village du Poitou, dans les environs de Lezay. Anémone meurt le 30 avril 20194 à Poitiers (Vienne)5 des suites d’un cancer du poumon. Elle reconnaissait être une « fumeuse invétérée ».

Engagements et prises de position
En 1988, Anémone soutient Antoine Waechter, candidat des Verts à l’élection présidentielle.

En 1989, elle devient la marraine de la première version de Reporterre, journal qui traite des problématiques environnementales et sociales.
En 1995, elle est candidate aux élections municipales à Paris sur la liste « Paris Écologie Solidarité Citoyenneté », dans le 20e arrondissement.
En 2002, elle est porte-parole d’Attac et participe au Forum social mondial.
En 2003, elle participe avec la Confédération paysanne, des élus Verts français et quelques citoyens connus, comme Lambert Wilson, Robert Guédiguian et d’autres moins connus, à un arrachage de soja génétiquement modifié. L’opération consistait d’ailleurs à les remplacer par du soja traditionnel.
En 2005, elle s’exprime en faveur du « non » lors du référendum sur le projet de traité constitutionnel européen : « Ce texte se préoccupe plus de commerce que de l’homme. »
En 2012, elle soutient Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle.
En 2015, elle intervient dans le documentaire engagé« Demokratia », et déclare que

FILMOGRAPHIE

CINEMA
Années 1970
1968 : « Anémone » de Philippe Garrel (sous le nom d’Anne Bourguignon)
1969 : « Je, tu, elles... » de Peter Foldes : La deuxième candidate au poste de nounou
1970 : « La Maison » de Gérard Brach
1975 : « L’Incorrigible » de Philippe de Broca : la première prostituée
1975 : « Attention les yeux ! » de Gérard Pirès : Éva
1976 : « Le Couple témoin » de William Klein : Claudine
1976 : « L’Ordinateur des pompes funèbres » de Gérard Pirès : Une secrétaire
1976 : « Cours après moi que je t’attrape » de Robert Pouret : l’ouvreuse du cinéma
1976 : « Un éléphant ça trompe énormément » d’Yves Robert : la concierge
1977 : « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine de Coluche » : la cousine Lucienne
1978 :« Vas-y maman » de Nicole de Buron : la scripte
1978 : « Sale rêveur » de Jean-Marie Périer : Colette
1979 : « French postcards » de Willard Huyck : Christine
1979 : « Certaines Nouvelles » de Jacques Davila : Marie-Annick
1979 : « Rien ne va plus » de Jean-Michel Ribes : La première fille interviewée

Années 1980
1980 : « Les Charlots contre Dracula » de Jean-Pierre Desagnat : Une figurante
1980 : « Une merveilleuse journée » de Claude Vital : Deocadie
1980 : « Je vais craquer » de François Leterrier : Liliane
1981 : « La Gueule du loup » de Michel Léviant : Viviane
1981 : « Viens chez moi, j’habite chez une copine » de Patrice Leconte : Adrienne

1981 : « Les Babas-cool » de François Leterrier : Alexandra
1981 : « Ma femme s’appelle reviens » de Patrice Leconte : Nadine
1982 : « Pour cent briques, t’as plus rien... » d’Édouard Molinaro : Nicole
1982 : « Le père Noël est une ordure » de Jean-Marie Poiré : Thérèse
1982 : « Le Quart d’heure américain » de Philippe Galland  : Bonnie

1983 : « Un homme à ma taille » d’Annette Carducci : Babette
1984 : « Les Nanas » d’Annick Lanoë : Odile
1985 : « Le Mariage du siècle » de Philippe Galland : Princesse Charlotte
1985 : « Tranches de vie » de François Leterrier : Cécile / Hélène
1985 : « Péril en la demeure » de Michel Deville : Edwige Ledieu
1986 : « I Love You » de Marco Ferreri : Barbara
1987 : « Le Grand Chemin » de Jean-Loup Hubert : Marcelle
1987 : « Poules et frites » de Luis Rego : Béatrice
1988 : « Sans peur et sans reproche » de Gérard Jugnot : Rose
1988 : « Envoyez les violons » de Roger Andrieux : Isabelle Fournier
1989 : « Les Baisers de secours » de Philippe Garrel : Minouchette

Années 1990
1990 : « Maman » de Romain Goupil : Lulu
1990 : « Les Enfants volants » de Guillaume Nicloux : Suzanne
1990 : « Après après-demain » de Gérard Frot-Coutaz : Isabelle
1990 : « Le Rêve du singe fou » de Fernando Trueba : Marianne
1991 : « Loulou Graffiti » de Christian Lejalé : Juliette
1992 : « La Belle histoire » de Claude Lelouch : Madame Desjardins
1992 : « Le petit prince a dit » de Christine Pascal : Mélanie
1992 : « Gaëtan et Rachel en toute innocence » de Suzy Cohen : Laura Bécancour
1993 : « Coup de jeune » de Xavier Gélin : Muriel
1993 : « Poisson-lune » de Bertrand Van Effenterre : Anne
1994 : « Aux petits bonheurs » de Michel Deville : Hélène
1994 : « Pas très catholique » de Tonie Marshall : Maxime
1996 : « L’Échappée belle » de Étienne Dhaene : Jeanine, la juge
1996 : « Le Fils de Gascogne » de Pascal Aubier
1996 : « Les Bidochon » de Serge Korber : Raymonde Bidochon
1996 :« Enfants de salaud » de Tonie Marshall : Sylvette
1996 : « Le Cri de la soie » d’Yvon Marciano : Cécile
1997 : « La Cible » de Pierre Courrège : Clara
1997 : « Marquise » de Véra Belmont : La Voisin
1998 : « Lautrec » de Roger Planchon : comtesse Adèle de Toulouse-Lautrec
1999 : « Passeurs de rêves » de Hiner Saleem : Catherine
1999 : « L’Homme de ma vie » de Stephane Kurc : Solange

Années 2000
2001 : « Voyance et Manigance » d’Éric Fourniols : Jacqueline
2002 : « Ma femme s’appelle Maurice » de Jean-Marie Poiré : Claire Trouaballe
2004 : « C’est pas moi, c’est l’autre » d’Alain Zaloum : Carlotta Luciani
2005 : « Voisins, voisines » de Malik Chibane : Madame Gonzalés
2005 : « La Ravisseuse » d’Antoine Santana : Léonce
2006 : « La Jungle » de Matthieu Delaporte : La mère de Mathias
2009 : « Le Petit Nicolas » de Laurent Tirard : Mlle Navarrin

Années 2010
2010 : « Les Amours secrètes » de Franck Phelizon : Margot
2010 : « Pauline et François » de Renaud Fély : Hélène
2012 : « Pauvre Richard » de Malik Chibane : Mme Pélissier
2013 : « Ouf » de Yann Coridian : Dr Vorov
2013 : « Jacky au royaume des filles » de Riad Sattouf  : La Générale

2014 : « Le Grimoire » d’Arkandias de Julien Simonet et Alexandre Castagnetti : Marion Boucher
2015 : « Je suis à vous tout de suite » de Baya Kasmi : La grand-mère
2015 : « Le Grand Partage » d’Alexandra Leclère : Madame Abramovitch
2015 : « Rosalie Blum » de Julien Rappeneau : Simone Machot
2018 : « La Monnaie de leur pièce » d’Anne Le Ny : Bertille

COURTS METRAGES
1994 : « 3000 scénarios contre un virus : Affreux, bêtes et très méchants » de Jacky Cukier : La mère
2007 : « Mon homme » de Ramzi Ben Sliman : La commissaire
2010 : « Les Âmes meurtries » de Benjamin Holmsteen : Marie
2012 : « Bocuse » de Stéphanie Pillonca et Géraldine Renault : Micheline
2012 : « Como Quien No Quiere La Cosa » d’Alvaro Velarde : Mme Lesoufache

TELEVISION
1975 : « Les Cinq Dernières Minutes », épisode, Le lièvre blanc aux oreilles de Claude Loursais : Lily
1975 : « Les Cinq Dernières Minutes », épisode La mémoire longue de Claude Loursais : Thérèse
1975 : « Les Cinq Dernières Minutes », épisode Patte et griffe de Claude Loursais : Nadine
1979 : « Les Quatre Cents Coups » de Virginie de Bernard Queysanne : Marie-Ghyslaine
1979 : « Médecins de nuit » de Nicolas Ribowski, épisode : Le Livre rouge
2005 : « Vénus et Apollon » (1 épisode) : Anne-Marie
2006 : « Bataille natale » d’Anne Deluz : Françoise Darcy
2008 : « Fais pas ci, fais pas ça » (4 épisodes) : Mme Fernet
2009 : « Le Choix de Myriam » de Malik Chibane : Simone
2010 : « Les Bougon » (1 épisode) : Tata Louise
2010 : « Mademoiselle Drot » de Christian Faure : Mme Chambart-Martin
2010 : « Malevil » de Denis Malleval : la Menou
2011 : « Le Grand Restaurant II » de Gérard Pullicino : la veuve
2013 : « Mortel été » de Denis Malleval : Madame Spinelli
2013 : « La Minute vieille » de Fabrice Maruca : elle-même
2014 : « Un si joli mensonge » d’Alain Schwarzstein : Louise

PRIX
Liste des récompenses et nominations
1986 « Péril en la demeure » César de la meilleure actrice dans un second rôle Nomination
1988 « Le Grand Chemin » César de la meilleure actrice Lauréat
1993 « Le petit prince a dit » César de la meilleure actrice Nomination
1995 « Pas très catholique » César de la meilleure actrice Nomination
1999 « Lautrec » César de la meilleure actrice dans un second rôle

Anémone, César 1988 de la Meilleure Actrice dans LE GRAND CHEMIN from Académie des César on Vimeo.

THEATRE

1972 : « La Prison » d’après Georges Simenon, mise en scène Robert Hossein, Reims
1977 : « Elles... Steffy, Pomme, Jane et Vivi » de Pam Gems, mise en scène Michel Fagadau, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
1978 : « Contumax » de Dorian Paquin, mise en scène Christian Rauth et Chantal Granier, théâtre du Chapeau Rouge (Festival d’Avignon Off)
1978 : « Pas un navire à l’horizon » d’Henri Mitton, mise en scène Claude Confortès, La Cour des Miracles
1979 : « Le père Noël est une ordure » du Splendid, mise en scène Philippe Galland, Le Splendid
1982 : « L’Éducation » de Rita de Willy Russell, mise en scène Michel Fagadau, Théâtre Marigny
1983 : « Un caprice » d’Alfred de Musset, mise en scène Anémone, Le Splendid
1987 : « On purge bébé » de Georges Feydeau, mise en scène Anémone, Le Splendid
1988 : « Baby boom », de Jean Vautrin, mise en scène Christian Rauth, théâtre de Poche Montparnasse
1990 : « Deux femmes pour un fantôme et La Baby-sitter » de René de Obaldia, mise en scène Jean-Luc Moreau, théâtre des Célestins
1996 : « Potins d’enfer » de Jean-Noël Fenwick, mise en scène Yves-André Hubert, Théâtre Rive Gauche
1999 : « L’Avare » de Molière, mise en scène Roger Planchon, TNP Villeurbanne
2001 : « L’Avare » de Molière, mise en scène Roger Planchon, Odéon-Théâtre de l’Europe
2002 : « Putain de soirée » de et mise en scène Daniel Colas, Théâtre du Gymnase
2004 : « Dans notre petite ville » d’Aldo Nicolai, mise en scène Michel Fagadau, Studio des Champs-Elysées
2006 : « Mademoiselle Werner » de Claude Bourgeyx, mise en scène Jean-Louis Thamin, Théâtre des Variétés
2011 - 2012 : « Grossesses nerveuses » de Jean-Yves Rogale, mise en scène Philippe Hersen, Théâtre Daunou, tournée
2016 : « Les Nœuds au mouchoir » de Denis Chérer, mise en scène Anne Bourgeois, tournée
2017 : « Les Nœuds au mouchoir » de Denis Chérer, mise en scène Anne Bourgeois, Festival off d’Avignon puis Palais des glaces

OPERA
En décembre 2010, elle met en scène « La Fille de madame Angot » de Charles Lecocq à l’opéra de Lausanne.

Hommage en bande dessinée
En 2010, l’ouvrage « Drôles de femmes » aux éditions Dargaud écrit par la journaliste Julie Birmant et illustré par Catherine Meurisse s’intéresse à Anémone, Yolande Moreau, Dominique Lavanant, Sylvie Joly, Florence Cestac, Michèle Bernier, Claire Bretécher, Tsilla Chelton et Amélie Nothomb.