Palmarès 2019 du Festival du Film de Montagne d’Autrans

  • Mis à jour : 22 janvier

PRIX DU JURY

Grand prix du Film documentaire de montagne
« Delband (Beloved) », de Yasser Talebi

Le documentaire « Beloved » est l’histoire de la vie difficile mais désirée d’une mère seule de 80 ans du nom de Firouzeh. Une vieille dame avec une vie unique au cœur des chaînes de montagnes d’Alborz. Elle vit seul à côté de ses bœufs en bas des collines et ne veut pas quitter son lieu de résidence malgré l’insistance de ses enfants et de ses amis. Ce film raconte quatre saisons de la vie de Firouzeh dans le contexte de gentillesse, d’effort, de courage et de puissance face aux obstacles à venir. Firouzeh a choisi consciemment ce style de vie et voit le bonheur de la vie dans le contentement, le travail et les efforts

Prix Alpinisme
« Ostatnia Gora (The last mountain) », de Dariusz Zaluski

Film attendu sur l’expé polonaise au K2 à l’hiver 2018. Une tentative épique, où les alpinistes se relaient, maillons d’une expédition lourde où le collectif prime sur les individualités, l’objectif avant tout. Une expé où le sauvetage d’Elisabeth Revol donnera lieu à un épisode des plus romanesques mais aussi des plus incroyables en termes de performance en haute altitude, lorsque Denis Urubko et Adam Bielecki seront dépêchés sur les flancs du Nanga Parbat pour récupérer la française en perdition. Une expé enfin dont le film montre bien le rôle crucial du chef d’expédition, Krzysztof Wielicki (Piolet d’Or Carrière 2019) dont la gestion d’équipe s’avèrera cruciale au moment où l’électron libre Urubko partira seul sur le K2, faisant fi des ordres du chef. The last mountain est une plongée au coeur de l’hiver himalayen qui en dit long sur les stratégies et fonctionnement d’une expédition nationale aux moyens gigantesques.

Prix Nature et Environnement

« Ours, simplement sauvage », de Laurent Joffrion et Vincent Munier

Ce film est une immersion dans les décors sauvages et splendides de la cordillère Cantabrique, pour y mener une expérience naturaliste inédite à la rencontre de l’ours des falaises. Dans le sillage de cette figure animale, personnage emblématique et récurrent du film, nous découvrons des milieux naturels aux vibrations primitives, où faune et flore sont les témoins d’une nature restée intacte. Sur les pentes de ce massif escarpé, vivent aussi le loup gris, le grand tétras, le cerf ou le bouquetin, le vautour fauve ou le pic noir. Apparitions furtives ou observations rapprochées : la caméra de Vincent Munier, photographe naturaliste et passionné, le plus reconnu de sa génération, restitue mieux que personne la dimension poétique du monde sauvage.

Prix Vie des Hommes
« La grand-messe », de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier

Des Ardennes au col d’Izoard, le long des départementales et sur les sentiers escarpés, une nuée de camping-cars s’élance pour célébrer le Tour de France. Le soleil réchauffe, les transats sont sortis, les copains arrivent : c’est l’été, la Grand-Messe commence !
Un regard drôle, attendrissant et poignant sur ces passionnés de la plus grande course cycliste du monde. Un bijou documentaire, quelque part entre Jacques Tati et "Strip-Tease".

Prix de la meilleure réalisation technique
« Drømmeland », de Joos van des Wiel

60-year-old Nils longs for an independent life in harmony with nature and takes refuge in a small wooden cabin in the mountains in Norway. Despite his attempt to distance himself from modern society, he takes his cell phone with him. There, surrounded by the rugged Norwegian wilderness, Nils is followed with his desire for human contact. The need to share his "isolation" with the outside world via his cell phone is irresistible. This documentary observes how Nils tried to find the balance between contact with himself, nature and the outside world.

Mention spéciale du jury
« Auspicio », d’Elenna Goatelli et Angel Esteban

Dans l’Antiquité, les auspices étaient les présages qui se tiraient du vol, du chant et de l’observation des oiseaux. Chaque année, Francesca, scientifique et ornithologue, étudie les oiseaux migrateurs traversant la station de baguage du col de Brocon dans les Dolomites italiennes, nous montrant qu’aujourd’hui, plus que jamais, notre survie dépend de notre capacité à comprendre le message des oiseaux.

AUTRES JURYS

Prix INA de la Première Réalisation
« Historias de Lobos », d’Agnes Meng

Pitões das Junias is a village isolated in the rocky mountains of northeastern Portugal. At the end of the day the shepherds gather to talk and tell stories about things that have happened, or maybe not... The legends and stories of old times that they tell again and again are inspired by their isolation in the mountains, stemming from the villagers confrontation with the dangers hidden amidst the wild environment that surrounds them.

“Histories of Wolves” / "Histórias de lobos" (2018) directed by Agnes Meng. Trailer. from Mário Gajo de Carvalho on Vimeo.

Prix du Jury UshuaiaTV
Delband (Beloved), de Yaser Talebi

Prix du Jury Alpes Is(h)ere
« Le requiem de la banquise », de Lionel Cariou et Eric Larose

Et si pour mieux comprendre comment la banquise vit et meurt il suffisait de coller son oreille sur la glace ?
Ludovic Moreau est un ge ?ophysicien qui cherche a ? percer ce myste ?re : pourquoi la banquise fond elle plus vite que dans les pre ?visions ? Pour mener cette enque ?te, il se rend avec cinq autres scientifiques pre ?s du po ?le nord, au Svalbard, en Norve ?ge. Sur un lac gele ? ils vont installer des capteurs sismiques, des sortes de microphones pour enregistrer le chant de la glace. Un chant qui permettra peut-e ?tre de briser le secret de la banquise et de son de ?clin.

PRIX DU PUBLIC
Prix du public du film documentaire
« Delband (Beloved) », de Yasser Talebi

Prix du public du film de fiction
« Nefta Football Club », d’Yves Piat

Dans un village tunisien, des enfants jouent au foot sur un terrain sans lignes de démarcation. Pendant ce temps, Abdallah et Mohammed tombent sur un âne avec un casque sur les oreilles et des sacs contenant une poudre blanche accrochés sur les flancs. Les deux jeunes frères décident de ramener ces sachets au village.

NEFTA FOOTBALL CLUB | Bande annonce from Les Valseurs on Vimeo.

Prix du public du film d’animation

« After the rain », de Valérian desterne, Rebecca Black, Céline Collin, Juan Olarte, Juan Pablo de la Rosa Zalamea, Carlos Oscar Salazar Tornero, Lucile Palomino.