bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5 bandeau 6

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > LES NANARS SELECTION C&C > Les nanars Péplum > Le Nanar de février 2020 _ Hercule : La vengeance d’un dieu

Le Nanar de février 2020 _ Hercule : La vengeance d’un dieu

  • Mis à jour : 31 janvier

Suite au visionnage de l’excellent documentaire "Péplum : muscles, glaives et fantasmes" diffusé vendredi 26 mars qui m’a bien fait rire je vais vous envoyer lors des prochains mois une série de péplum tous plus nanars les uns que les autres.
Cinécandide

Fiche Technique =
- Réalisateur : Nick Lyon
- Musique : Chris Ridenhour
- Scénario : Jim Hempfill et Jose Montesinos
- Décors : Boujamaa Rassourance
- Image : Eric Gustavo Petersen
- Durée : 1 h 35 min
- Sortie : 7 août 2014
- Nationalité : Américaine

Synopsis =
Quand la fiancée d’un jeune homme est kidnappée par un roi impitoyable, Hercule est appelé à l’aide. En exil depuis des années, le guerrier retrouve de l’espérance à travers l’amour du jeune homme pour sa bien-aimée. Ensemble, ils vont combattre l’infernal tyran pour sauver la jeune femme…

Distribution =
- John Hennigan (Hercule)
- Christian Oliver (Arius)
- Marcus Shirock (Cyrus)
- James Duval (Horace)
- Dylan Vox (Nikos)
- Christina Ulfsparre (Princesse Théodora)

Critiques des Spectateurs =

Brett Rattner nous avait livré sa version du demi-Dieu en offrant le rôle à l’ancien catcheur Dwayne Johnson. Avec Hercule : La vengeance d’un Dieu, on retrouve également un habitué du ring puisque John Hennigan (alias John Morrison) faisait autrefois admirer ses abdominaux dans les shows de la WWE. On a donc un héros bien moins charismatique mais surtout le budget du film est dérisoire ceci d’autant plus quand on sait que ce sont les studios Asylum qui sont derrière tout ça !
On a donc le package total composé du scénario au rabais, des décors dérisoires et surtout de scènes d’action désespérants. Je crois que je préfère encore me taper 2 épisodes d’affilée (oui je suis un fou) d’Hercule avec mon pote Kevin Sorbo !
Si vous avez un peu de temps à perdre, regardez ce film ! Rien ! Il n’y a RIEN a sauver ici ! Le jeu des acteurs est mauvais et des dialogues encore pire, entre les "Aaaah" "Grrr" "Houu" de temps en temps on entend un personnage geindre et une fille se prendre des baffes. Les chorégraphies sont à vomir, c’est mou, c’est lent, c’est toujours la même chose. Puis Hercule fait du catch. Et alors qu’on souffre en regardant ce viol scénaristique soudainement on se rend compte que les gardes ont des armures romaine... Sérieusement les gars ? Romaine ? Petit rappel, Hercule c’est la mythologie GRECQUE ! Je... AAAH !

Le reste j’en sais rien, j’ai pas pu... Mais déjà au départ, Hercule, cheveux gras mouillé passe devant une statue d’Horus, bon, OK, il a acheté ça en vacances en Egypte, mais après ça se gâte sévère... La cité se fait envahir mais les gardes qui gardent une porte ouverte restent au garde-à-vous (et oui, c’est normal pour des gardes) jusqu’à ce qu’on leur tranche la gorge. J’ai quand même attendu que la reine se fasse Hara-Kiri avant de déclarer forfait...

Epilogue =
Pour les "masos", vous pouvez vous procurer le DVD pour 7.30€