bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5 bandeau 6

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > LES NANARS SELECTION C&C > Les nanars Péplum > Le Nanar de juillet 2020 : "Hercule, héros de Babylone"

Le Nanar de juillet 2020 : "Hercule, héros de Babylone"

  • Mis à jour : 30 juin

Suite au visionnage de l’excellent documentaire "Péplum : muscles, glaives et fantasmes" diffusé vendredi 26 mars 2019 qui m’a bien fait rire je vais vous envoyer lors des prochains mois une série de péplum tous plus nanars les uns que les autres. Retour ligne automatiqueRetour ligne automatique
Cinécandide
« Hercule, héros de Babylone » est un film franco-italien réalisé par Siro Marcellini en 1963

FICHE TECHNIQUE
- Titre original : « L’Eroe di Babilonia »
- Réalisation : Siro Marcellini
- Scénario : Gian Paolo Callegari, Siro Marcellini
- Musique : Carlo Franci
- Production : Giorgio Agliani Albino Morandin CIRAC FIA (Films Internazionali Artistici) Gladiator Film
- Durée : 1h33mn
- Dates de sortie : 1er janvier 1964

SYNOPSIS

Après avoir tué son frère Argon, héritier légitime du trône, Balthazar règne en tyran sur Babylone. Ura, la prêtresse , qui soutient Balthazar ordonne des sacrifices humains et à cette occasion fait tuer des vierges ainsi que des prisonniers de guerre. Dans l’ombre, les partisans de la liberté se préparent à agir sous la direction de Naamar. Il va aller en Perse chercher Nippur, le fils d’Argon qui a été élevé à la cour de Cyrus, pour le mettre sur le trône à la place de son père et éliminer le tyran...

DISTRIBUTION
- Gordon SCOTT = Nippur
- Andrea SCOTTI = Naamar
- Piero LULLI = Balthazar
- Celina CELY =Agar
- Genevieve GRAD = Tamira
- Moira ORFEI = Ura

- Giuseppe ADDOBBATI = Licardio
- Harold BRADLEY = Mursuk
- Andrea AURELI
- Mario PETRI = Zairo, roi de perse
- Paola PETRIN

CRITIQUES
Ref. Karl Janssen
Ce film de peplum terne a presque la même intrigue exacte que le film de Mark Forest , « Goliath et les péchés de Babylone », mais sans le plaisir ni la créativité. Gordon Scott joue Nippur, le roi légitime de Babylone, qui retourne dans son pays natal pour trouver un souverain tyran soumettant de belles jeunes filles à des sacrifices humains.

Scott est assez athlétique pour que les scènes de combat et les séquences d’action mal chorégraphiées semblent quelque peu réalistes, mais il n’apporte aucune personnalité et n’a vraiment qu’une seule expression faciale dans son répertoire. L’un des meilleurs méchants du cinéma italien, l’acteur Piero Lulli, n’a pas beaucoup de chance de briller ici.

Sa menace semble étouffée sous sa coiffure babylonienne surdimensionnée. Il n’y a vraiment pas grand chose à recommander ce film. Même les décors et les costumes sont au mieux médiocres.

Hero of Babylon a ensuite été reconditionné pour la télévision américaine sous le titre de « La bête de Babylone contre le fils d’Hercule », dans le cadre de la série de films « Sons of Hercules ».