Sorties cinéma 22 juillet 2020

  • Mis à jour : 22 juillet

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi 22 juillet 2020

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « MADRE »
22 juillet 2020 / 2h 09min / Drame, Thriller
De Rodrigo Sorogoyen
Avec Marta Nieto, Jules Porier, Alex Brendemühl
Nationalités Espagnol, Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il ne trouvait plus son père. Aujourd’hui, Elena y vit et y travaille dans un restaurant de bord de mer. Dévastée depuis ce tragique épisode, sa vie suit son cours tant bien que mal. Jusqu’à ce jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle furieusement son fils disparu…

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
Un film âpre et bouleversant.

- « THE KING OF STATEN ISLAND »
22 juillet 2020 / 2h 17min / Comédie, Drame - De Judd Apatow - Avec Pete Davidson, Marisa Tomei, Bill Burr - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Il semblerait que le développement de Scott ait largement été freiné depuis le décès de son père pompier, quand il avait 7 ans. Il en a aujourd’hui 24 et entretient le doux rêve d’ouvrir un restaurant/salon de tatouage. Alors que sa jeune soeur Claire, sociable et bonne élève, part étudier à l’université, Scott vit toujours au crochet de sa mère infirmière, Margie, et passe le plus clair de son temps à fumer de l’herbe, à traîner avec ses potes Oscar, Igor et Richie et à coucher en cachette avec son amie d’enfance Kelsey. Mais quand, après 17 ans de veuvage, sa mère commence à fréquenter Ray, lui aussi pompier, Scott va voir sa vie chamboulée et ses angoisses exacerbées. L’adolescent attardé qu’il est resté va enfin devoir faire face à ses responsabilités et au deuil de son père.

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Une de ces comédies douces-amères où Judd Apatow excelle.

- « IP MAN 4 : LE DERNIER COMBAT »
22 juillet 2020 / 1h 45min / Action, Arts Martiaux, Drame, Biopic - De Wilson Yip - Avec Donnie Yen, Scott Adkins, Danny Kwok-Kwan Chan - Nationalités Hong-Kongais, Chinois

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 4.2/5

Synopsis  :
Dans le dernier opus de la saga mythique, Ip Man se rend aux Etats-Unis à la demande de Bruce Lee afin d’apaiser les tensions entre les maîtres locaux du Kung-fu et son protégé. Il se retrouve très vite impliqué dans un différend raciste entre les forces armées locales et une école d’arts martiaux chinoise établie dans le quartier de Chinatown à San Francisco. Dans une apothéose de combats ultra-maîtrisés, avec la grâce et la sérénité qui le caractérisent, Donnie Yen donne vie, pour la première fois sur grand écran en France, au légendaire maître chinois de Wing Chun.

Critique : Télérama par Nicolas Didier
Même si le film manque de subtilité — il s’apparente au cinéma de propagande chinois, comme La Fureur de vaincre (1972), où Bruce Lee affrontait des Japonais —, il a le mérite de pointer les discriminations dont sont victimes, encore aujourd’hui, les Sino-Américains.

- « LANDS OF MURDERS »
22 juillet 2020 / 2h 09min / Thriller - De Christian Alvart - Avec Trystan Pütter, Felix Kramer, Nora von Waldstätten - Nationalité Allemand

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Dans une région reculée de l’Allemagne tout juste réunifiée, deux inspecteurs enquêtent sur la disparition inquiétante de deux adolescentes. L’un a des méthodes modernes d’investigation, tandis que l’autre n’hésite pas à user de pratiques moins orthodoxes. Leur recherche les met sur la piste d’une affaire de bien plus grande envergure. Au cœur d’un climat post-RDA sous tension, ils vont devoir mettre de côté leurs divergences pour faire avancer l’enquête.

Critique : Télérama par Samuel Douhaire
Un remake allemand de La isla mínima bien ficelé mais sans surprises.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « NÉ À JÉRUSALEM (ET TOUJOURS VIVANT) »
22 juillet 2020 / 1h 23min / Comédie - De Yossi Atia, David Ofek - Avec Yossi Atia, Lihi Kornowski, Itamar Rose - Nationalité Israélien

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 2.8/5

Synopsis  :
Ronen, qui vit dans le cœur du quartier touristique de Jérusalem, invente une nouvelle forme de "visite guidée" : le tour des attentats de ces dernières années…

Critique : Télérama par Samuel Douhaire
Attachant et, parfois, touchant, Né à Jérusalem (et toujours vivant) peine toutefois à tenir la distance du long métrage. Et à assumer la dimension politique provocatrice de son sujet.

- « LES GRANDS VOISINS, LA CITÉ RÊVÉE »
22 juillet 2020 / 1h 36min / Documentaire - De Bastien Simon - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Maël, artiste sans papier, Adrien, luthier musicien et d’autres résidents venus de tous horizons, s’organisent pour donner naissance à une utopie moderne en plein coeur de Paris, un village solidaire de près de 2000 personnes : Les Grands Voisins. À travers leurs trajectoires et celles des membres fondateurs du lieu, le film interroge notre désir et notre capacité à inventer d’autres manières de vivre ensemble. Que retiendrons-nous de cette expérience collective ? Pourra-t-elle perdurer, essaimer, résonner ailleurs ?

Critique : Télérama par Virginie Félix
Un phalanstère remuant et hétéroclite dont on suit le quotidien branché sur courant alternatif dans ce film empathique, au fil de saynètes où les idéaux se frottent aux contingences ordinaires. Habitées par les figures attachantes de quelques uns de ces « voisins » singuliers.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS FAIRE UN

- « ADORABLES »
22 juillet 2020 / Comédie - De Solange Cicurel - Avec Elsa Zylberstein, Lucien Jean-Baptiste, Ioni Matos - Nationalités Français, Belge

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 2.7/5

Synopsis  :
Emma et Victor sont les parents de Lila.
Alors qu’elle fête ses 14 ans, Lila commence sa crise d’ado et passe d’une enfant parfaite à une adolescente insupportable. Victor tente d’apaiser les tensions mais entre mère et fille, la guerre est déclarée ! Tous les coups sont permis et plus question d’être adorables...

Critique : Les Fiches du Cinéma par Astrid Jansen
Un film de plus sur l’adolescence, décevant celui-là...

- « TIEMPO DESPUÉS »
22 juillet 2020 / 1h 35min / Comédie, Science fiction - De José Luis Cuerda - Avec Roberto Álamo, Blanca Suárez, Miguel Rellán - Nationalité Espagnol

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
En 9177, le monde entier se retrouve réduit à un seul bâtiment officiel dans lequel vit « l’establishment » et des banlieues crasseuses, habitées par tous les chômeurs et affamés du cosmos. Parmi tous ces misérables, José María décide de prouver qu’en faisant face et en vendant une délicieuse limonade de sa fabrication dans le bâtiment officiel, un autre monde est possible…

Critique : Première par Sylvestre Picard
C’est une farce pas vraiment subtile qui caricature lourdement l’Espagne contemporaine à l’aide de curés flingueurs (avec un caméo d’Antonio de la Torre), de gardes civils hispano-écossais, de coiffeurs poètes, d’hommes-volants...

- « LE DERNIER PRISONNIER »
22 juillet 2020 / Drame, Historique - De Bujar Alimani - Avec Xhevdet Ferri, Viktor Zhusti, Richard Sammel - Nationalités Albanais, Français, Grec

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 2.9/5

Synopsis  :
En 1990, dans une région reculée de l’Albanie, un prisonnier politique est transféré du jour au lendemain sans savoir ni où ni pourquoi. La voiture qui le transporte tombe en panne au cœur de la montagne. Le prisonnier fait connaissance avec ses deux gardes, responsables dévoués au parti communiste albanais.

Critique :