Sorties cinéma du 5 août 2020

  • Mis à jour : 9 août

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi 5 août 2020

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation 5/5

- « EVA EN AOÛT »
5 août 2020 / 2h 09min / Drame - De Jonás Trueba - Avec Itsaso Arana, Vito Sanz, Isabelle Stoffel - Nationalité Espagnol

Notes et critiques
Note de la presse : 4.1/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Eva, 33 ans, décide de rester à Madrid pour le mois d’août, tandis que ses amis sont partis en vacances. Les jours s’écoulent dans une torpeur madrilène festive et joyeuse et sont autant d’opportunités de rencontres pour la jeune femme.

Critique : Télérama par Jérémie Couston
Une chronique à la Rohmer d’une grâce absolue.

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « LE DÉFI DU CHAMPION »
5 août 2020 / 1h 45min / Comédie, Drame - De Leonardo D’Agostini - Avec Stefano Accorsi, Andrea Carpenzano, Ludovica Martino - Nationalité Italien

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Christian, jeune star du football de l’AS Roma, est un joueur rebelle, indiscipliné et immensément riche. Suite à de nouvelles frasques, le président du club doit rapidement remettre son champion dans le rang : s’il veut continuer à jouer, il doit étudier et passer son bac ! Valerio, un homme solitaire et fauché, est embauché comme professeur particulier. Ils vont apprendre l’un de l’autre et, entre les deux, va naître une amitié inattendue...

Critique : Télérama par Jacques Morice
Un premier film subtil et réaliste dans le milieu du foot, sur l’amitié naissante entre une star impétueuse de l’AS Roma et le prof blasé qui le prépare au bac.

- « WHITE RIOT »
5 août 2020 / 1h 20min / Documentaire, Musical - De Rubika Shah Nationalité Britannique

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Royaume-Uni, fin des années 70, en pleine explosion punk : face à la montée de l’extrême- droite nationaliste et raciste, un groupe de militants choisit la musique comme arme. C’est l’aventure de Rock Against Racism qui, avec The Clash en première ligne, va réconcilier sur des rythmes punk, rock ou reggae les communautés d’un pays en crise.

Critique : Télérama par Hugo Cassavetti
En 1978, le mouvement Rock Against Racism, soutenu par les figures de proue du punk, combattait la montée de l’extrême droite au Royaume-Uni. Prenant.

- « DAWSON CITY : LE TEMPS SUSPENDU »
5 août 2020 / 2h 00min / Documentaire - De Bill Morrison - Avec Bill Morrison - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
1978, Canada. A ? 560 kilome ?tres au sud du cercle polaire arctique se trouve Dawson City, petite ville
canadienne. En 1978, lors de travaux destine ?s a ? construire un centre de loisirs, le conducteur d’une pelleteuse fait surgir de terre des centaines de bobines de films miraculeusement conserve ?es. Combinant films muets, films d’actualite ?s, images d’archives, interviews et photographies historiques, et accompagne ? par une bande-son envou ?tante d’Alex Somers, Dawson City : Le temps suspendu de ?peint l’histoire de la rue ?e vers l’or d’une petite ville canadienne tout en relatant le cycle de vie d’une collection de films singulie ?re a ? travers son exil, son enterrement, sa rede ?couverte et son salut.

Critique : Télérama par Anne Dessuant
Cette évocation du travail inéluctable du temps rejoint l’essence même du cinéma.

- « CHONGQING BLUES »
5 août 2020 / 1h 55min / Drame - De Wang Xiaoshuai - Avec Xueqi Wang, Fan Bingbing, Hao Qin - Nationalité Chinois

Notes et critiques
Note de la presse :3.6 /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Lin, un capitaine de bateau, rentre après 6 mois en mer et apprend la mort de son fils de 25 ans, Lin Bo, abattu par la police. Pour découvrir ce qu’il s’est passé, il retourne à Chongqing, une ville où il a vécu autrefois. Il se rend compte une fois sur place qu’il connaissait très peu son fils et comprend alors à quel point son absence a pesé sur la vie de son enfant.

Critique : Télérama par Louis Guichard
Un film triste et beau, sur lequel plane la mélancolie de la disparition. Celle du fils mort que le père n’a pas vu grandir. Celle de la Chine d’hier, contaminée par le consumérisme.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « L’INFIRMIÈRE »
5 août 2020 / 1h 44min / Thriller, Drame - De Kôji Fukada - Avec Mariko Tsutsui, Mikako Ichikawa, Sosuke Ikematsu - Nationalités Japonais, Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Ichiko est infirmière à domicile. Elle travaille au sein d’une famille qui la considère depuis toujours comme un membre à part entière. Mais lorsque la cadette de la famille disparaît, Ichiko se trouve suspectée de complicité d’enlèvement. En retraçant la chaîne des événements, un trouble grandit : est-elle coupable ? Qui est-elle vraiment ?

Critique : Télérama par Mathilde Blottière
Un récit sombre et troublant.

- « BIGFOOT FAMILY »
5 août 2020 / 1h 32min / Animation, Comédie - De Ben Stassen, Jérémie Degruson - Avec Kylian Trouillard, Kyle Hebert, Pappy Faulkner - Nationalité Belge

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Depuis son retour en ville, Bigfoot est devenu la star des médias. Au grand dam de son fils Adam qui rêvait d’une vie de famille paisible. L’adolescent essaye de dompter les incroyables pouvoirs hérités de son père et trouve réconfort auprès de la folle ménagerie abritée sous son toit.
Lorsque Bigfoot est alerté par des militants écolos, il s’envole pour l’Alaska, bien décidé à combattre les méfaits de la société pétrolière X-Trakt. Quelques jours plus tard, le monde entier est sous le choc : l’aventurier velu a disparu.
Le sang d’Adam ne fait qu’un tour. Cap sur le Grand Nord avec sa mère Shelly, Trapper un raton-laveur intrépide et Wilbur l’ours maladroit, pour retrouver son super-papa...

Critique : Télérama par Cécile Mury
Un gentil divertissement de vacances.

- « JUST KIDS »
5 août 2020 / 1h 43min / Drame - De Christophe Blanc - Avec Kacey Mottet Klein, Andrea Maggiulli, Anamaria Vartolomei - Nationalités Français, Suisse

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Jack, 19 ans, Lisa, 17 ans, et Mathis, 10 ans, se retrouvent brutalement orphelins. Chacun réagit à sa façon à la catastrophe familiale.
Lisa prend ses distances, Jack, tout juste majeur, se voit confier la garde de Mathis. Une nouvelle vie commence. Mais comment être responsable d’un enfant quand on est soi-même à peine sorti de l’adolescence ? Et comment se construire un avenir quand le passé devient une obsession dangereuse ?
La force et l’énergie de la jeunesse peuvent faire des miracles…

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Le film explore le bouleversement d’une relation fraternelle avec beaucoup de sensibilité.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS FAIRE UN

- « LES BLAGUES DE TOTO »
5 août 2020 / 1h 24min / Comédie - De Pascal Bourdiaux - Avec Gavril Dartevelle, Guillaume De Tonquédec, Anne Marivin - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 2.2/5

Synopsis  :
A l’école, Toto est bien plus doué pour faire rire ses copains qu’écouter les leçons de la maîtresse. Avec ses parents aussi, les blagues de Toto se transforment souvent en catastrophes… La dernière en date ? La chute d’une sculpture pendant un évènement organisé par le patron de son père. Mais cette fois-ci, Toto assure qu’il est innocent et refuse d’être accusé d’une bêtise que pour une fois, il n’a pas faite ! Avec ses meilleurs amis, il va mener l’enquête.

Critique : Les Fiches du Cinéma par Marine Quinchon
Pascal Bourdiaux porte à l’écran une BD jeunesse à succès et signe une comédie portée par un casting sympathique et pensée pour divertir surtout les plus jeunes. C’est gentil, sans danger, rafraîchissant, avec un Ramzy Bedia en grande forme.

- « GREENLAND - LE DERNIER REFUGE »
5 août 2020 / 1h 59min / Science fiction, Action - De Ric Roman Waugh - Avec Gerard Butler, Morena Baccarin, Scott Glenn - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Une comète est sur le point de s’écraser sur la Terre et de provoquer un cataclysme sans précédent. John Garrity décide de se lancer dans un périlleux voyage avec son ex-épouse Allison et leur fils Nathan pour rejoindre le dernier refuge sur Terre à l’abri du désastre. Alors que l’urgence devient absolue et que les catastrophes s’enchaînent de façon effrénée, les Garrity vont être témoin du meilleur comme du pire de la part d’une humanité paniquée au milieu de ce chaos.

Critique : Première par Thierry Chèze
Les rebondissements s’enchaînent de manière trop forcée, on se perd dans leur histoire de couple et de tromperie mal digérée (...). Mais qu’importe, le résultat est là : Greenland est un divertissement qui remplit parfaitement son cahier des charges.