Le cinéma du Lesotho

  • Mis à jour : 5 mai

FILMS TOURNES AU LESOTHO

-  « Goldwidows : Women in Lesotho »
Cocumentaire sud-africain réalisé par Don Edkins en 1990. Il est consacré aux conditions de vie des femmes des mineurs basotho travaillant au Lesotho.
Synopsis =
Les Basotho sont un peuple vivant au Lesotho et en Afrique du Sud. Dans les années 1990, beaucoup d’hommes basotho partent travailler dans les mines sud-africaines tandis que l’apartheid interdit à leurs familles d’entrer en Afrique du Sud. En l’absence de leurs maris, les femmes doivent vivre comme de quasi veuves. Le documentaire suit les parcours personnels de quatre femmes basotho.
Distinctions
En 1991, le film a été primé au Festival du film de Leipzig et au Festival du film de Melbourne

- « The Color of Gold »
The Color of Gold est un film documentaire sud-africain réalisé par Don Edkins en 1992. Il évoque la vie des mineurs basotho qui quittent le Lesotho pour aller travailler dans les mines d’Afrique du Sud, placés dans des conditions de vie difficiles et coupés de leurs familles.

Synopsis =
Le documentaire suit le parcours et les conditions de vie des hommes du peuple basotho originaires du Lesotho qui quittent leur pays pour aller travailler dans les mines d’Afrique du Sud, pendant une période où l’apartheid interdit à leurs familles de les suivre dans ce pays. Parfois fiers d’aller travailler dans les mines, les mineurs déchantent rapidement en découvrant les conditions de vie extrêmes qu’ils doivent affronter. Ils restent absents plusieurs années et vivent coupés de leurs familles, auxquelles ils envoient de l’argent. Le film aborde divers aspects de leur vie, les conditions de travail, la vie en milieu non mixte, les prostituées, le sida, la drogue, le mal du pays et parfois les autres familles que ces mineurs sont amenés à fonder en Afrique du Sud.
Distinctions
En 1993, le film remporte le premier prix au Festival du film d’Oberhausen. Il remporte également le second prix au Festival vidéo Tam Tam.

Don Edkins

PRESENCE INTERNATIONAL DU CINEMA DU LOSOTHO

Pour la première fois dans l’histoire du cinéma, le petit Lesotho peut envoyer un film dans la course aux Oscars. Le film « THIS IS NOT A BURRIAL, IT’S A RESURRECTION » avait été présenté en première mondiale l’an dernier à Venise où il était projeté dans le cadre du Collège de la Biennale. Le film de Lemohang Jeremiah Mosese du Lesotho obtenait ensuite le prix spécial du Jury au Sundance Film Festival, début 2020, pour sa « réalisation visionnaire ». A ce propos, le magazine Variety écrivait « Balançant avec la même fluiditté entre un naturalisme lié à la terre et des atmosphères de rêve suspendu, que la protagoniste de 80 ans (superbe Mary Twala Mhlongo) navigue entre les domaines réels et spirituels, voici une sorte de narration sud-africaine d’avant-garde, enracinée dans les mythes qui pénètre rarement dans le circuit international ».

FESTIVAL CINEMA AU LESOTHO

Le Lesotho Film Festival est un événement annuel gratuit qui apprécie la production cinématographique locale et des films de qualité produits par des professionnels du cinéma locaux. Le festival est organisé par SM&D en coopération avec divers partenaires de soutien.