bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les sorties > Sorties 2021 > Sortie cinéma du 15 septembre 2021

Sortie cinéma du 15 septembre 2021

  • Mis à jour : 15 septembre

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi 15 septembre 2021

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation : 4/5

- « L’ORIGINE DU MONDE »
15 septembre 2021 en salle / 1h 38min / Comédie - De Laurent Lafitte - Par Laurent Lafitte, Sébastien Thiery - Avec Laurent Lafitte, Karin Viard, Vincent Macaigne

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
Jean-Louis réalise en rentrant chez lui que son coeur s’est arrêté. Plus un seul battement dans sa poitrine, aucun pouls, rien. Pourtant, il est conscient, il parle, se déplace. Est-il encore vivant ? Est-il déjà mort ? Ni son ami vétérinaire Michel, ni sa femme Valérie ne trouvent d’explication à cet étrange phénomène. Alors que Jean-Louis panique, Valérie se tourne vers Margaux, sa coach de vie, un peu gourou, pas tout à fait marabout, mais très connectée aux forces occultes. Et elle a une solution qui va mettre Jean-Louis face au tabou ultime...

Critique : Télérama par Sébastien Mauge
POUR : Un sens de la direction d’acteurs qui est la marque des vrais metteurs en scène. Ce n’est pas la moindre des révélations de ce premier film.

- « LES AMOURS D’ANAÏS »
15 septembre 2021 en salle / 1h 38min / Comédie, Romance - De Charline Bourgeois-Tacquet - Par Charline Bourgeois-Tacquet - Avec Anaïs Demoustier, Valeria Bruni Tedeschi, Denis Podalydès

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Anaïs a trente ans et pas assez d’argent. Elle a un amoureux qu’elle n’est plus sûre d’aimer. Elle rencontre Daniel, à qui tout de suite elle plaît. Mais Daniel vit avec Émilie… qui plaît aussi à Anaïs. C’est l’histoire d’une jeune femme qui s’agite. Et c’est aussi l’histoire d’un grand désir.

Critique : Première par Thierry Chèze
Et dans ce rôle, par son espièglerie joueuse, son intensité dingue sans jamais forcer le trait, Anaïs Demoustier signe une composition d’autant plus rayonnante qu’elle joue en permanence avec les autres, à commencer par les excellents Denis Podalydès et Valeria Bruni-Tedeschi.

- « L’AFFAIRE COLLECTIVE »
15 septembre 2021 en salle / 1h 49min / Documentaire - De Alexander Nanau - Par Antoaneta Opris - Titre original Colective

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.8/5

Synopsis  :
Après un tragique incendie au Colectiv Club, discothèque de Bucarest, le 30 octobre 2015, de nombreuses victimes meurent dans les hôpitaux des suites de blessures qui n’auraient pas dû mettre leur vie en danger. Suite au témoignage d’un médecin, une équipe de journalistes d’investigation de la Gazette des Sports passe à l’action afin de dénoncer la corruption massive du système de santé publique. L’Affaire collective suit ces journalistes, les lanceurs d’alerte et les responsables gouvernementaux impliqués, et jette un regard sans compromis sur la corruption et le prix à payer pour la vérité.

Critique : Télérama par Samuel Douhaire
Dans un documentaire choc, un journaliste dénonce la corruption dans les hôpitaux roumains, qui a coûté la vie à trente-sept jeunes brûlés. Salutaire.

- « BLUE BAYOU »
15 septembre 2021 en salle / 1h 58min / Drame - De Justin Chon - Par Justin Chon - Avec Justin Chon, Alicia Vikander, Mark O’Brien

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.8/5

Synopsis  :
Antonio LeBlanc, d’origine américano-coréenne, a été adopté et a passé sa vie dans un petit village du Bayou de Louisiane. Aujourd’hui marié à la femme de sa vie, Katy, ils élèvent ensemble Jessie, la fille de cette dernière, issue d’un premier lit. Alors qu’il travaille dur pour offrir ce qu’il y a de meilleur à sa famille, il va devoir affronter les fantômes de son passé en apprenant qu’il risque d’être expulsé du seul pays qu’il ait jamais considéré comme le sien.

Critique : Télérama par Cécile Mury
Une vision émouvante de l’identité et des origines, d’une adoption à l’autre.

- « LE GENOU D’AHED »
15 septembre 2021 en salle / 1h 49min / Drame - De Nadav Lapid - Par Nadav Lapid, Haim Lapid - Avec Avshalom Pollak, Nur Fibak, Yoram Honig

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Y., cinéaste israélien, arrive dans un village reculé au bout du désert pour la projection de l’un de ses films. Il y rencontre Yahalom, une fonctionnaire du ministère de la culture, et se jette désespérément dans deux combats perdus : l’un contre la mort de la liberté dans son pays, l’autre contre la mort de sa mère.

Critique : Télérama par Mathilde Blottière
Un cri de rage, qui ne laisse pas indemne.

- « MUSH-MUSH ET LE PETIT MONDE DE LA FORÊT »
15 septembre 2021 en salle / 0h 44min / Animation, Famille - De Joeri Christiaen - Par Joeri Christiaen, An de Gruyter

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Si vous pensiez tout savoir du petit monde de la forêt, c’est que vous ne connaissez pas encore Mush-Mush, Lilit et Sep. Chaque jour, le trio des inséparables Champotes est entraîné dans de nouvelles aventures : sauver un arbre centenaire, protéger une rainette ou s’envoler à dos de libellule – c’est toujours une journée palpitante qui s’annonce !

Critique :

- « SUMMERTIME »
15 septembre 2021 en salle / 1h 35min / Comédie, Drame, Musical - De Carlos Lopez Estrada - Par Paolina Acuña-González, Jason Alvarez - Avec Tyris Winter, Marquesha Babers, Maia Mayor

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Les vies de 25 jeunes habitants de Los Angeles s’entrecroisent pendant une chaude journée d’été.

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
À ce film concept, entre documentaire et fiction, le réalisateur sait donner une vraie spontanéité : la manière dont les mots prennent le pouvoir dans la ville est vibrante, superbe. Une invitation à entrer dans la danse de la création.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « CHRISTO : MARCHER SUR L’EAU »
15 septembre 2021 en salle / 1h 40min / Documentaire - De Andreï M. Paounov - Avec Christo - Titre original Christo : Walking On Water

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Sept ans après le décès de son épouse et complice artistique Jeanne-Claude, avec laquelle il avait empaqueté le Reichstag à Berlin ou encore le Pont Neuf à Paris, l’artiste d’origine bulgare Christo s’attelle à la réalisation de « The Floating Piers » (littéralement : les pontons flottants), sur le lac d’Iseo en Italie, une installation qu’ils avaient conçue ensemble des années auparavant, dans la droite lignée de leur projet artistique : s’emparer de monuments architecturaux ou de sites naturels pour les transformer et ainsi mieux les révéler, dans une temporalité toujours limitée. Présenté aux festivals de Locarno et Toronto, le film d’Andréï M Paounov est une plongée intimiste rare dans le monde hors du commun et sans compromis de Christo, où tractations entre art et politique, cauchemars logistiques et forces de la nature sont en ébullition permanente, et révèlent l’homme derrière l’artiste, dont toutes les œuvres sont autofinancées.

Critique :

- « LA PROIE D’UNE OMBRE »
15 septembre 2021 en salle / 1h 48min / Thriller, Epouvante-horreur, Fantastique - De David Bruckner - Par Ben Collins, Luke Piotrowski - Avec Rebecca Hall, Sarah Goldberg, Evan Jonigkeit

Notes et critiques
Note de la presse : 2.6/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Déchirée par la mort brutale de son mari, Beth se retrouve seule dans la maison au bord du lac qu’il avait construite pour elle. Elle s’efforce de faire face, mais d’inexplicables cauchemars font leur apparition. Dans de troublantes visions, une présence insaisissable semble l’appeler...

Contre l’avis de ses amis, Beth commence à fouiller dans les affaires de son mari, en quête de réponses. Elle va découvrir des secrets aussi étranges qu’inquiétants, et un mystère qu’elle va, malgré les risques, tenter d’élucider...

Critique : Télérama par Cécile Mury
Difficile d’en dire plus sans gâcher le plaisir d’un thriller fantastique plutôt habile, qui use de toutes les ficelles du genre — les sons, les espaces vides, les miroirs — avec un petit supplément d’invention. Quant à l’excellente Rebecca Hall, elle se laisse hanter avec brio.

- « AVEC UN SOURIRE, LA RÉVOLUTION ! »
15 septembre 2021 en salle / 1h 37min / Documentaire - De Alexandre Chartrand - Par Alexandre Chartrand - Avec Sergi López

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Quarante ans après la fin de la dictature franquiste, toutes les sphères de la société catalane se mobilisent pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination interdit par l’Espagne. Alors qu’ils s’engagent ouvertement dans la désobéissance, les Catalans font face à une répression grandissante, avec le sourire. À leurs côté, Alexandre Chartrand livre son témoignage et son point de vue sur cette page de l’histoire Catalane, Espagnole et Européenne.

Critique : Télérama par François Ekchajzer
Surfant sur le mouvement sans en interroger les fondements, les débats, les non-dits, le documentaire regorge de sourires mais, faute de problématisation, s’avère peu politique.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS VOIR CE FILM

- « POURRIS GÂTÉS »
15 septembre 2021 en salle / 1h 35min / Comédie - De Nicolas Cuche - Par Nicolas Cuche, Laurent Turner - Avec Gérard Jugnot, Camille Lou, Artus

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Paresseux, capricieux, fêtards, les trois enfants de l’homme d’affaires Francis Bartek ne font rien de leur vie, à part dépenser l’argent que leur père a durement gagné. Lassé par leur comportement, celui-ci leur fait croire qu’ils sont totalement ruinés, les forçant ainsi à faire l’impensable : travailler !

Critique :

TELERAMA N’A PAS D’AVIS , A VOUS D4EN AVOIR UN

- « MALIGNANT »
1 septembre 2021 en salle / 1h 51min / Epouvante-horreur, Thriller - De James Wan - Par Akela Cooper, Ingrid Bisu - Avec Annabelle Wallis, Maddie Hasson, George Young

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis =
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
La vie de Madison Mitchell est perturbée lorsque de terribles visions viennent la hanter. Quelle est cette créature malveillante qui la poursuit et commet ces meurtres atroces ? Une nouvelle histoire originale par James Wan, le maitre de l’horreur.

Critique = Télérama par Marie Sauvion
Tout est dans le titre : cette comédie familiale raconte la rééducation de trois trentenaires parasites auxquels leur père, maçon devenu millionnaire à Monaco à la force de sa truelle (rires), fait croire qu’il est ruiné… Une « leçon de vie » à la gloire de l’entrepreneuriat et de la valeur travail…