Sorties cinéma du 3 novembre 2021

  • Mis à jour : 8 novembre

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi10 novembre 2021

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation : 5/5

« COMPARTIMENT 6 »
3 novembre 2021 en salle / 1h 47min / Drame, Comédie - De Juho Kuosmanen - Par Juho Kuosmanen, Andris Feldmanis - Avec Seidi Haarla, Yuriy Borisov, Dinara Drukarova

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.75

Synopsis =
Une jeune Finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose.

Critique = Télérama par Louis Guichard
Au fil du voyage, dans cette Russie enneigée des années 90, qui dégèle lentement, et où il n’y que les messages manuscrits et les téléphones à cadran pour rester en contact – ou ne pas se perdre à jamais –, un très beau film s’invente.

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation : 4/5

- « LES OLYMPIADES »
3 novembre 2021 en salle / 1h 46min / Comédie, Romance, Drame - De Jacques Audiard - Par Céline Sciamma, Léa Mysius - Avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant

Notes et critiques
Note de la presse :3.7/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis =
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Paris 13e, quartier des Olympiades. Emilie rencontre Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin de Amber. Trois filles et un garçon. Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux.
D’après trois nouvelles graphiques de l’auteur américain Adrian Tomine : Amber Sweet, Killing and dying et Hawaiian getaway.

Critique =Télérama par Jacques Morice
Une comédie voluptueuse doublée d’un conte moral, à l’esprit Nouvelle Vague.

- « ALBATROS »
3 novembre 2021 en salle / 1h 55min / Drame - De Xavier Beauvois - Par Xavier Beauvois, Frédérique Moreau - Avec Jérémie Renier, Marie-Julie Maille, Victor Belmondo

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
Laurent, un commandant de brigade de la gendarmerie d’Etretat, prévoit de se marier avec Marie, sa compagne, mère de sa fille surnommée Poulette. Il aime son métier malgré une confrontation quotidienne avec la misère sociale. En voulant sauver un agriculteur qui menace de se suicider, il le tue. Sa vie va alors basculer.

Critique = Télérama par Samuel Douhaire
Beauvois est, certes, moins convaincant dans cette deuxième partie qui flirte parfois avec les clichés. Mais son audace à bousculer ainsi son récit, à sortir de sa zone de confort pour prendre le large, ne manque pas de panache.

- « PINGOUIN & GOÉLAND ET LEURS 500 PETITS »
3 novembre 2021 en salle / 1h 49min / Documentaire - De Michel Leclerc - Par Michel Leclerc

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.8/5

Synopsis =
C’est l’histoire d’un couple qui ne pouvait pas avoir d’enfants et qui en a eu des centaines.
C’est l’histoire d’intellectuels, anarchistes, pacifistes, syndicalistes et féministes.
C’est l’histoire d’un couple de résistants qu’on a pris pour des collabos.
C’est l’histoire d’Yvonne et Roger Hagnauer que tout le monde appelait Goéland et Pingouin.
C’est l’histoire de la maison d’enfants de Sèvres, une expérience unique de liberté, de pédagogie et d’ouverture au monde. Et puis c’est aussi mon histoire, puisque ma mère, sauvée par ce couple, a passé dans cette maison toute son enfance.

Critique = Télérama par Guillemette Odicino
Enquêtant sur ses propres racines, Michel Leclerc découvre l’importance d’un certain Marcel Mangel, futur mime Marceau, mais s’interroge, aussi, face caméra, sur le poids de la transmission et de l’identité. Ou comment réussir une œuvre d’une tendresse bouleversante sur la force du souvenir, et le droit à l’oubli. Au silence.

- « LES ETERNELS »
3 novembre 2021 en salle / 2h 37min / Science fiction, Fantastique, Action - De Chloé Zhao - Par Chloé Zhao, Patrick Burleigh - Avec Gemma Chan, Richard Madden, Salma Hayek - Titre original Eternals

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis =
Depuis l’aube de l’humanité, les Éternels, un groupe de héros venus des confins de l’univers, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on croyait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement, les Éternels sont à nouveau obligés de se réunir pour défendre l’humanité…

Critique =Télérama par Frédéric Strauss
L’éclectique Chloé Zhao remet de l’enthousiasme dans la fantaisie Marvel, qui, ailleurs, vire souvent au matraquage.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « NEON GENESIS EVANGELION »
1995 - 1996 / 25min / Drame, Science fiction, Animation - Titre original : Shinseiki Evangerion - Créée par Hideaki Anno - Avec Megumi Ogata, Megumi Hayashibara, Kotono Mitsuishi - Nationalité Japon - VOIR SUR NETFLIX

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
En 2015, soit 15 après le Second Impact, un cataclysme planétaire provoqué par une explosion en Antarctique, la ville forteresse Tokyo-3 est menacée par les Anges, des êtres gigantesques détruisant tout sur leur passage. Pour les combattre, l’organisation secrète NERV a mis au point des Evangelions, appelés aussi Eva, d’immenses créatures bio-mécaniques pilotées par de jeunes adolescents. Espérant gagner l’affection de son père, Shinji Ikari prend les commandes de l’Eva-01. Il ignore tout de l’envergure du conflit qui se joue et de son implication...

Critique :

- « BURNING CASABLANCA (ZANKA CONTACT) »
3 novembre 2021 en salle / 2h 00min / Drame - De Ismaël El Iraki - Par Ismaël El Iraki - Avec Khansa Batma, Ahmed Hammoud, Said Bey - Titre original Zanka Contact

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Rock star déchue, Larsen Snake revient dans sa Casablanca natale où il fait la rencontre explosive de Rajae, une fille de la rue à la voix d’or. Ils écument les nuits de la ville et tombent éperdument amoureux. Mais leur passion est vite rattrapée par leur passé, et le couple sauvage prend la route du désert pour échapper à ses démons.

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Il y a une ambition tarantinesque dans ce film « too much » et sa façon de dynamiter la violence masculine, mais on retient surtout la découverte, drôle et désespérée, d’un Maroc(’n roll) inédit, portée par deux chanteurs-acteurs formidables : Khansa Batma et Ahmed Hammoud. Leur charme rebelle opère à plein tube.

- « SI ON CHANTAIT »
3 novembre 2021 en salle / 1h 35min / Comédie - De Fabrice Maruca - Par Fabrice Maruca, Isabelle Lazard - Avec Jeremy Lopez, Alice Pol, Artus

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public :3.3/5

Synopsis  :
Quiévrechain, ville industrielle du nord de la France. Après la fermeture de leur usine, Franck, passionné de variété française décide d’entraîner ses anciens collègues, Sophie (dont il est secrètement amoureux), José (qui chante comme une casserole), et Jean-Claude (ancien cadre un peu trop fier) dans un projet un peu fou : monter une entreprise de livraisons de chansons à domicile, SI ON CHANTAIT ! Départs en retraite, anniversaires ; à force de débrouille, ils commencent à avoir de plus en plus de demandes. Mais entre chansons, tensions et problèmes de livraisons, les fausses notes vont être dures à éviter !

Critique : Télérama par Cécile Mury
Dommage que cette « petite entreprise » de comédie populaire à l’anglaise (on pense, de loin, aux héros de The Full Monty, pour la reconversion improbable) manque de rythme et surtout d’humour (une réplique sur deux tombe à plat), qui auraient pu transformer la chansonnette en tube de l’automne.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS ALLER VOIR CE FILM

Cotation : 2/5

- « MANY SAINTS OF NEWARK - UNE HISTOIRE DES SOPRANO »
3 novembre 2021 en salle / 2h 03min / Policier, Drame - De Alan Taylor
- Avec Alessandro Nivola, Leslie Odom Jr., Vera Farmiga - Titre original The Many Saints Of Newark

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 2.7/5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Avant d’être une légende du crime, Tony Soprano a fait ses gammes auprès de son oncle, Dickie Moltisanti. Dans un contexte explosif de guerre des gangs, cet intraitable parrain a ouvert les portes de la mafia à son neveu.

Critique :

- « CARELESS CRIME »*
3 novembre 2021 en salle / 2h 14min / Comédie dramatique - De Shahram Mokri - Par Shahram Mokri, Nas ?m Ahmadpour - Avec Babak Karimi, Razie Mansori, Abolfazl Kahani

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis =
Quatre individus se préparent à incendier un cinéma lors d’une projection d’un film particulièrement attendu : des militaires ont retrouvé un missile non explosé, symbole d’un passé révolu et d’un présent encore indécis. En 1978, l’incendie du Cinéma Rex à Abadan, en Iran, a fait 478 morts. Certains le considèrent comme l’élément déclencheur de la révolution iranienne.

Critique : Télérama par Jacques Morice
De cette mise en abyme, toute la dimension politique et judiciaire est évacuée au profit d’un thriller conceptuel teinté d’ironie, qui se voudrait une apologie du cinéma et de sa force d’attraction. Assez vain et fâcheux : c’est faire peu de cas des quatre cent soixante-dix-huit victimes du Rex…

- « MY SON »
3 novembre 2021 en salle / 1h 34min / Thriller, Policier, Drame - De Christian Carion - Par Christian Carion, Laure Irmann - Avec James McAvoy, Claire Foy, Tom Cullen (III)

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 2.6/5

Synopsis =
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Edmond Murray, divorcé, s’est éloigné de son ex-femme et de son fils de 7 ans pour poursuivre une carrière internationale. Lorsque le garçon disparaît, Murray revient précipitamment dans les Highlands. Rapidement, il devient clair que l’enfant a été kidnappé. Les parents cèdent d’abord au désespoir, mais Murray va très vite se montrer prêt à tout pour retrouver son fils. Il se lance dans une traque qui l’obligera à aller au bout de lui-même et à remettre en cause toutes ses convictions…

Critique =Télérama par Marie Sauvion
Un film sec, tendu, mais miné par des invraisemblances aberrantes et une violence banalement donnée pour allant de soi.