Sortis cinéma du 18 mai 2022

  • Mis à jour : 17 juin

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi 18 mai 2022

TELERAMA : TRES BIEN

Cotation 4/5

- « FRÈRE ET SOEUR »
20 mai 2022 en salle / 1h 48min / Drame
De Arnaud Desplechin
Par Arnaud Desplechin, Julie Peyr
Avec Marion Cotillard, Melvil Poupaud, Golshifteh Farahani

Notes et critiques
Note de la presse : 4.1/5
Note du public : 2.5/5

Synopsis =
Un frère et une sœur à l’orée de la cinquantaine… Alice est actrice, Louis fut professeur et poète. Alice hait son frère depuis plus de vingt ans. Ils ne se sont pas vus depuis tout ce temps – quand Louis croisait la sœur par hasard dans la rue, celle-ci ne le saluait pas et fuyait… Le frère et la sœur vont être amenés à se revoir lors du décès de leurs parents.

Critique = Télérama par Samuel Douhaire
Une chronique intense et lumineuse

« SUIS-MOI JE TE FUIS »
18 mai 2022 en salle / 1h 49min / Romance, Drame
De Kôji Fukada
Par Shintaro Mitani, Mochiru Hoshisato
Avec Win Morisaki, Kaho Tsuchimura, Shosei Uno
Titre original The Real Thing

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public :3.4/5

Synopsis =
Entre ses deux collègues de bureau, le cœur de Tsuji balance. Jusqu’à cette nuit où il rencontre Ukiyo, à qui il sauve la vie sur un passage à niveau. Malgré les mises en garde de son entourage, il est irrémédiablement attiré par la jeune femme… qui n’a de cesse de disparaître.

Critique = Télérama par Jacques Morice
Le film, riche de péripéties, est adapté d’un manga. Fukada en a tiré d’abord une série en dix épisodes. Le succès aidant, il a décidé de la réduire, pour le cinéma, en diptyque. Suis-moi je te fuis est le premier volet. Le second, Fuis-moi je te suis, arrive la semaine prochaine. On s’en réjouit.

- « DON JUAN »
23 mai 2022 en salle / 1h 40min / Comédie dramatique
De Serge Bozon
Par Serge Bozon, Molière
Avec Tahar Rahim, Virginie Efira, Alain Chamfort

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 1.8/5

Synopsis =
En 2022, Don Juan n’est plus l’homme qui séduit toutes les femmes, mais un homme obsédé par une seule femme : celle qui l’a abandonné…

Critique = Télérama par Marie Sauvion
Un drame musical, beau à l’œil et à l’oreille.

- « COUPEZ ! »
17 mai 2022 en salle / 1h 50min / Comédie
De Michel Hazanavicius
Par Michel Hazanavicius, Shin’ichirô Ueda
Avec Romain Duris, Bérénice Bejo, Grégory Gadebois

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.8/5

Synopsis =
Un tournage de film de zombies dans un bâtiment désaffecté. Entre techniciens blasés et acteurs pas vraiment concernés, seul le réalisateur semble investi de l’énergie nécessaire pour donner vie à un énième film d’horreur à petit budget. L’irruption d’authentiques morts-vivants va perturber le tournage…

Critique = Télérama par Jérémie Couston
Ode aux artisans d’un cinéma fauché qui vivent leur travail comme une mission sans se soucier de fabriquer un chef-d’œuvre ou un navet, Coupez ! est une Nuit américaine zombie. Il s’en dégage la même joie collective, le même élan jusqu’au-boutiste.

« EVOLUTION »
18 mai 2022 en salle / 1h 37min / Drame
De Kornél Mundruczó
Par Kornél Mundruczó, Kornél Mundruczó
Avec Lili Monori, Annamária Láng, Goya Rego

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
D’un souvenir fantasmé de la Seconde Guerre Mondiale au Berlin contemporain, Evolution suit trois générations d’une famille marquée par l’Histoire. La douleur d’Eva, l’enfant miraculée des camps, se transmet à sa fille Lena, puis à son petit-fils, Jonas. Jusqu’à ce que celui-ci brise, d’un geste d’amour, la mécanique du traumatisme.

Critique = Télérama par Guillemette Odicino
Adapté de leur pièce de théâtre, le film de Kornél Mundruczó et Kata Wéber use avec maestria des ressources du cinéma pour donner à l’horreur et à son legs la forme fascinante d’un conte.

TELERAMA : BIEN

Cotation 3/5

- « JUNK HEAD »
18 mai 2022 en salle / 1h 41min / Animation, Science fiction, Aventure
De Takahide Hori
Par Takahide Hori
Avec Takahide Hori, Yuji Sugiyama, Atsuko Miyake

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.8/5

Synopsis =
L’humanité a réussi à atteindre une quasi-immortalité. Mais à force de manipulations génétiques, elle a perdu la faculté de procréer, et décline inexorablement. En mission pour percer les secrets de la reproduction, Parton est envoyé dans la ville souterraine, où vivent des clones mutants prêts à se rebeller contre leurs créateurs…

Critique = Télérama par Cécile Mury
L’aventure, souterraine, évoque un cauchemar débridé, où l’on suit les innombrables tribulations d’un humain du futur, envoyé en mission pour découvrir les secrets de la reproduction chez des mutants qui grouillent sous la surface. Et si ce résumé vous semble déja nébuleux et farfelu, attendez de voir le film…

- « DETECTIVE CONAN : LA FIANCÉE DE SHIBUYA »
18 mai 2022 en salle / 1h 50min / Animation, Policier, Action, Comédie, Drame
De Susumu Mitsunaka
Par Gosho Aoyama, Okura Takahiro
Titre original Meitantei Conan : Halloween no Hanayome

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis =
Tokyo. Le quartier de Shibuya bat son plein pour Halloween. La détective Sato est en robe de mariée devant un parterre d’invités, dont Conan bien sûr ! Soudain, un agresseur fait irruption dans la salle et le détective Takagi est blessé en tentant de protéger Sato. Il survit à son agression mais cette attaque ravive chez Sato le souvenir du détective Matsuda, dont elle était amoureuse, tué au cours d’attentats à la bombe il y a trois ans. Au même moment, l’auteur de ces attentats s’évade de prison. Coïncidence ? Pour venger son camarade de classe, le détective Furuya alias Toru Amuro part à la recherche du fugitif qui lui tend un piège. Conan retrouve Amuro avec une bombe autour du cou dans un abri souterrain. Amuro lui raconte que 3 ans plus tôt, ses camarades de l’académie de police ont rencontré à Shibuya "Plamya", un poseur de bombe. Une ombre inquiétante plane sur Conan et ses amis. Le carrefour des destins s’embrase, Halloween se transforme en parade enragée !

Critique = Télérama par Cécile Mury
Un agréable divertissement, même pour les spectateurs qui ne seraient pas familiers de cet univers foisonnant de personnages récurrents et de références aux aventures précédentes.

« MEMENTO MORI »
18 mai 2022 en salle / 1h 36min / Drame
De Jean Heches
Par Jean Heches, Philippe Larcher
Avec Philippe Larcher, Ruby Minard, Sylvain Urban

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis =
Depuis sa sortie de prison où il a passé 21 ans, PHILIPPE fait la manche à la gare de Wagesberg. Sous surveillance judiciaire, sa liberté ne tient qu’à la condition de son comportement irréprochable. Quand ANNA, une jeune activiste en cavale, lui demande de l’héberger, son quotidien bien réglé va être bouleversé par les échos de son passé.

Critique = Télérama par Nicolas Didier
Ce qui rend les personnages attachants, c’est leur quête de vérité : lui, par un langage sans fard, elle, par des opérations coups de poing pour dire la réalité brute.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « J’ADORE CE QUE VOUS FAITES »
18 mai 2022 en salle / 1h 31min / Comédie
De Philippe Guillard
Par Philippe Guillard, Philippe Guillard
Avec Gérard Lanvin, Artus, Antoine Bertrand

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis =
Alors que Gérard Lanvin s’apprête à tourner l’un des films les plus importants de sa carrière dans le sud de la France, son chemin croise celui de Momo Zapareto… Pour son plus grand regret. Car Momo est fan, très fan, trop fan ! Pour Gérard, le cauchemar ne fait que commencer…

Critique = Les Fiches du Cinéma par Florent Boutet
Une grosse comédie française sans surprises qui décroche quelques sourires grâce à l’énergie d’Artus, sans réussir néanmoins à provoquer le moindre enthousiasme.

- « VAN GOGH IN LOVE »
18 mai 2022 en salle / Romance
De Jean-Luc Ayach
Par Jean-Luc Ayach
Avec Frédéric Diefenthal, Hande Kodja, Steve Driesen

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
Léo, un artiste contemporain, veut renouer avec Élise, son ancienne compagne mais Vincent Van Gogh, revenu à notre époque, en est tombé amoureux. Un triangle amoureux suréaliste se dessine et des enjeux artistiques apparaissent en arrière-plan.

Critique =

- « LE QUARTIER »
20 mai 2022 en salle / 2h 00min / Drame
De ?nan Alt ?n
Par Veysel Sahin, Vedat Özdemir
Avec Melek Tanker, ?zzet Ba ?lak, Serdar Orçin
Titre original Mahalle

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis =
« Le Quartier » se déroule aujourd’hui dans un faubourg d’Istanbul qui se précarise à mesure que la valeur de l’immobilier augmente. Un quartier fleuri, couvert d’arbres et de jardins, dont un côté donne sur le détroit du Bosphore et l’autre, sur des gratte-ciels aux reflets éclatants. Une grande société de construction et des institutions financières internationales attirées par la spéculation immobilière, se liguent pour faire main basse sur cette perle du Bosphore en s’appuyant sur des partenaires douteux. Les jeunes du quartier, conscients des dangers à venir, s’engagent dans une lutte déterminée en mettant tout en œuvre pour mobiliser leur quartier. Un amour d’enfance émerge au milieu de tant de péripéties : celui de Rüstem et d’Asl ?. Asl ? est absorbée par les préparatifs du mariage mais leur vie va prendre un tournant différent de celui dont ils ont rêvé. C’est une histoire de créativité. Celle des enfants du peuple qui ne font pas que parler, mais qui continuent à chercher des moyens extraordinaires pour résoudre les problèmes. « Le Quartier » , c’est l’histoire d’un amour et d’un combat éparpillés au milieu des morts, des intrigues financières, des gangs de la drogue et de la mafia foncière.

Critique =

« TWENTY ONE PILOTS CINEMA EXPERIENCE »
19 mai 2022 en salle / 1h 30min / Documentaire
De Jason Zada

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.5/5

Synopsis =
Suivez le duo Twenty One Pilots, récompensés aux Grammy Awards, avec cette célébration épique de leur dernier album Scaled And Icy dans les cinémas du monde entier le 19 mai. Cette expérience psychédélique à la croisée de la performance musicale et théâtrale débarque au cinéma en version remasterisée pour le grand écran. Avec du contenu inédit, Twenty One Pilots Cinema Experience est une immersion dans le catalogue éclectique et dans l’imagination d’un des groupes musicaux les plus créatifs.

Critique =

« LE LAC DES CYGNES (ROYAL OPERA HOUSE) »
19 mai 2022 en salle / 3h 20min / Divers
De Liam Scarlett, Frederick Ashton
Avec Lauren Cuthbertson

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis =
La somptueuse production du Lac des cygnes du Royal Ballet revient sur la scène du Royal Opera House après que sa reprise en 2020 a été interrompue par la fermeture des théâtres due à la pandémie. Ce classique du répertoire témoigne de l’inexorable amour du classicisme et de la musicalité innée du défunt chorégraphe Liam Scarlett, qui rayonnent à travers cette production.

Critique =

- « AIDA (OPÉRA DE PARIS-FRA CINÉMA) »
19 mai 2022 en salle / 3h 00min / Opera
De Lotte de Beer
Avec Sondra Radvanovsky, Jonas Kaufmann, Dudnikova Ksenia

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis =
Créé à l’Opéra du Caire en 1871 pour célébrer l’ouverture du Canal de Suez, Aida nous plonge dans le fantasme d’une Antiquité reconstituée. Au cœur de l’intrigue, un choix impossible entre l’amour et le devoir patriotique : une princesse éthiopienne captive et un militaire égyptien trahissent leur peuple et défient une puissante rivale, s’unissant jusqu’à la mort. Marquée par le contraste entre un spectacle démesuré et la transition vers une dramaturgie de l’intimité, la partition de Verdi réussit à distinguer le drame intérieur de ses protagonistes de l’imposant cadre historique. L’œuvre réunit les thématiques chères au compositeur : la nostalgie de la patrie perdue, la délivrance par la mort, l’opposition entre un présent décevant et un ailleurs idéalisé, le poids des pouvoirs religieux et politiques, éléments régulateurs d’un monde conçu comme un piège.

Critique =

- « LUCIA DI LAMMERMOOR (METROPOLITAN OPERA) »
21 mai 2022 en salle / 3h 44min / Opera
De Simon Stone
Avec Nadine Sierra, Javier Camarena, Artur Rucinski

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis =
Lucia Ashton et Edgardo Ravenswood se jurent amour et fidélité au mépris de l’inimitié manifeste entre leurs deux familles. Enrico, le frère de Lucia, a d’autres plans pour elle : pour satisfaire son intérêt personnel, et alors qu’Edgardo est parti pour la France, il présente à sa sœur de fausses accusations contre celui qu’elle aime et la pousse malgré elle à signer un contrat de mariage avec Arturo Bucklaw.
Pourquoi aller voir cet opéra ?
Pièce phare du compositeur italien Donizetti, Lucia Di Lammermoor comporte un sextuor réputé pour être l’un des plus beaux ensembles de tout le répertoire. Son rôle-titre, qui oscille entre fragilité et folie représente un formidable challenge pour la soprano qui l’incarne. La distribution remarquable de cette nouvelle production électrisante signée Simon Stone promet une soirée à couper le souffle !
Opéra en trois actes, présenté en italien sous-titré en français.
En direct de New York au cinéma.

Critique =

- « MY COUNTRY, MY PARENTSS »
18 mai 2022 en salle / 2h 37min / Divers
De Jing Wu, Ziyi Zhang, Xu Zheng

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis =
Après My People, My Country (2019), et My People, My Homeland (2020), My country, My Parents clôture la trilogie qui célèbre la fête nationale chinoise en se concentrant sur quatre familles à quatre époques différentes. Au cœur de ces quatre récits transgénérationnels : l’attachement au foyer familial et le dévouement pour son pays. En ravivant les souvenirs collectifs du pays, ce film est un véritable hymne à la Chine et à l’amour entre générations.

Critique =