Palmarès du Festival de Cannes 2022

  • Mis à jour : 29 mai

Clap de fin pour cette 75e édition. Après douze jours de compétition pour les 21 longs-métrages sélectionnés, le jury du Festival de Cannes 2022 présidé par Vincent Lindon a remis ses prix ce samedi 28 mai lors d’une cérémonie de clôture animée par Virginie Efira. Et de désigner le successeur de Titane de Julia Ducournau.

LE PALMARES COMPLET :

PALME D’OR

- « TRIANGLE OF SADNESS » de Ruben Östlund
Suède / Avec Harris Dickinson, Charlbi Dean Kriek, Woody Harrelson
Synopsis =
Après la Fashion Week, Carl et Yaya, couple de mannequins et influenceurs, sont invités sur un yacht pour une croisière de luxe. Tandis que l’équipage est aux petits soins avec les vacanciers, le capitaine refuse de sortir de sa cabine alors que le fameux dîner de gala approche. Les événements prennent une tournure inattendue et les rapports de force s’inversent lorsqu’une tempête se lève et met en danger le confort des passagers.

GRAND PRIX EX AEQUO

- « CLOSE » de Lukas Dhont
Drame et romance / France
Avec Léa Drucker et Emilie Dequenne
Synopsis =
Le film décrit l’amitié fusionnelle entre deux garçons de treize ans, Léo et Rémi, soudain perturbée par leur passage à l’adolescence. Essayant de comprendre ce qui s’est passé, Léo cherche du réconfort en se rapprochant de la mère de Rémi, Sophie. Un parcours de pardon, de vulnérabilité et d’amour.

- « STARS AT NOON » de Claire Denis
Prochainement / Drame / USA - Nicaragua
Avec Margaret Qualley, Joe Alwyn, Danny Ramirez
Synopsis =
En 1984, une prétendue journaliste américaine et un homme d’affaires britannique vivent une relation torride au Nicaragua. Jusqu’au jour où éclate une révolution les obligeant à tenter de fuir le pays par leurs propres moyens.

- « EO (HI-HAN) » de Jerzy Skolimowski
Par Ewa Piaskowska, Jerzy Skolimowski - Avec Sandra Drzymalska, Isabelle Huppert, Lorenzo Zurzolo
Synopsis =
Le monde est un lieu mystérieux, surtout vu à travers les yeux d’un animal. Sur son chemin, EO, un âne gris aux yeux mélancoliques, rencontre des gens bien et d’autres mauvais, fait l’expérience de la joie et de la peine, et la roue de la fortune transforme tour à tour sa chance en désastre et son désespoir en bonheur inattendu. Mais jamais, à aucun instant, il ne perd son innocence.

PRIX DE LA MISE EN SCENE

- « DECISION TO LEAVE » de Park Chan-Wook
Prochainement / Romance, Thriller, Drame / Corée du Sud
Avec Tang Wei, Go Kyung-pyo, Park Hae-il
Synopsis =
Hae-Joon, détective chevronné, enquête sur la mort suspecte d’un homme survenue au sommet d’une montagne. Bientôt, il commence à soupçonner Sore, la femme du défunt, tout en étant déstabilisé par son attirance pour elle.

PRIX DU SCENARIO

- « BOY FROM HEAVEN » de Tarik Saleh
Prochainement / Drame, Thriller / Egypte
Avec Fares Fares, Tawfeek Barhom, Mehdi Dehbi
Synopsis =
Adam, simple fils de pêcheur, intègre la prestigieuse université Al-Azhar du Caire, épicentre du pouvoir de l’Islam sunnite. Le jour de la rentrée, le Grand Imam à la tête de l’institution meurt soudainement. Adam se retrouve alors, à son insu, au cœur d’une lutte de pouvoir implacable entre les élites religieuse et politique du pays.

PRIX DU 75° ANNIVERSAIRE

- « TORI ET LOKITA » - Jean-Pierre et Luc Dardenne
28 septembre 2022 en salle / Drame - Immigration / Belgique
Avec Pablo Schils, Joely Mbundu, Claire Bodson
Synopsis =
Aujourd’hui en Belgique, un jeune garçon et une adolescente venus seuls d’Afrique opposent leur invincible amitié aux difficile conditions de leur exil.

CAMERA D’OR

- « WARPONY » de Gina Gammell et Riley Keough
Présenté à Un Certain regard, ce premier film évoque le destin de Bill, 23 ans, qui cherche à joindre les deux bouts et Matho, 12 ans, impatient de devenir un homme, vivant dans un quartier défavorisé du Dakota du Sud.

Mention spéciale =

- « PLAN 75 » de Hayakawa Chie
Au Japon, dans un futur proche, le vieillissement de la population s’accélère. Pour y remédier, le gouvernement met en place le programme « Plan 75 » qui propose aux citoyens de 75 ans un accompagnement logistique et financier pour se faire euthanasier. Une femme âgée, Michi, un chargé de recrutement du plan 75, Hiromu, et une jeune aide-soignante philippine, Maria, se retrouvent confrontés au choix de la vie et de la mort.

PALME D’OR DU COURT-METRAGE

- « THE WATER MUMURS » de Jianying Chen