bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > CONNAISSANCE DU CINEMA > Les grands acteurs et grandes actrices français > CYCLE Grands acteurs et actrices français : Maurice BAQUET

CYCLE Grands acteurs et actrices français : Maurice BAQUET

  • Mis à jour : 6 octobre

Maurice Baquet est un violoncelliste, acteur, sportif et fantaisiste français, né le 26 mai 1911 à Villefranche-sur-Saône et mort le 8 juillet 2005 à Noisy-le-Grand1.

BIOGRAPHIE
Natif du Beaujolais, il suit les cours de violoncelle au conservatoire de Lyon puis ceux de Paris où il est dans la même classe qu’Henri Betti, Paul Bonneau, Léo Chauliac, Henri Dutilleux, Louiguy, Pierre Spiers et Raymond Trouard et où il remporte un premier prix. Ceci ne l’empêche pas d’échouer au concours d’entrée à l’orchestre de l’Opéra de Paris, ce qui le motive à renoncer à une carrière classique.

Il ne quitte pas pour autant son violoncelle. Bien au contraire, l’instrument l’accompagne tout au long de sa vie et l’on se souvient du clin d’œil que lui autorisa Joseph Losey le temps d’une courte mais émouvante séquence dans « Monsieur Klein ». Au début des années 1930, il côtoie Pierre et Jacques Prévert, Roger Blin et rejoint le célèbre Groupe Octobre, un groupe d’agitprop, très lié au Parti communiste français. Il y installe son métier de comédien et s’adonne aux beaux textes, en particulier les poèmes d’Aragon et Paul Éluard.

En 1935, il tourne son premier long métrage sous la direction de Marc Allégret, « Les Beaux Jours ». S’ensuit une filmographie de plus de 80 titres. Sa tête de gamin débrouillard et facétieux lui vaut également le rôle de Bibi Fricotin, puis celui de Ribouldingue dans deux films de Marcel Aboulker.

Au théâtre, il joue dans les opérettes« Andalousie » et « Gipsy » de Francis Lopez.

Il se produit également au cabaret, parfois accompagné aux claquettes par Jacqueline Figus, son épouse depuis 1944.

Il participe aussi à des compétitions de ski d’alpinisme2, ainsi qu’à des performances plus humoristiques, telles que sa descente à ski des escaliers de la Butte Montmartre en 1946.

Dans le même registre, il descend aussi à ski les escaliers de la Maison de la Radio, à la suite d’un pari. En 1947, il présente avec le fantaisiste Saint-Granier un vélo-ski permettant de descendre les pistes. Ami de Roger Frison-Roche on le retrouve au générique de « Premier de cordée » (1944).

En 1955, il coréalise avec Gaston Rébuffat et Georges Tairraz, « Étoiles et Tempêtes », récompensé par le Grand Prix du festival de Trente.

Le 13 juillet 1956, il réalise avec Gaston Rébuffat la première ascension de la face sud-est de l’aiguille du Midi à Chamonix, dont on peut voir des séquences dans « Entre terre et ciel ».

Il était également l’ami de Robert Doisneau qui l’a abondamment photographié6 et avec qui il a réalisé un ouvrage intitulé« Ballade pour violoncelle et chambre noire » qui témoigne de leur amitié.

Il meurt à 94 ans et est inhumé au cimetière de Beauregard (Ain).

VIE PRIVE

Maurice Baquet a été marié deux fois :

  • avec Jacqueline Figus (1920-2011) du 31 octobre 1944 au 20 juin 1959, avec qui il a eu une fille, Sophie.
  • avec Maria Yakimova du 20 février 1964 à sa mort. Le couple a eu quatre enfants : Anne, Grégori. Tous, ainsi que Sophie, née de son premier mariage, sont acteurs et chanteurs — Stéphane, créateur de lumières et Dimitri, producteur de spectacles.

HOMMAGES
Compagnon du Devoir, chevalier de la Légion d’honneur et des Arts et des Lettres, Maurice Baquet a reçu de nombreux titres en reconnaissance de son travail dont un Molière d’honneur en 1998. Le conservatoire municipal de la ville de Noisy-le-Grand dans lequel il fut d’ailleurs professeur de violoncelle pendant quelques années, porte son nom depuis 1997. Il . Une salle des fêtes de la commune de Chazay-d’Azergues, dans le Beaujolais, porte son nom8. L’école primaire de Beauregard, village dans lequel il est enterré, porte aussi son nom. La salle omnisports de la ville de La Seyne-sur-Mer (83) porte son nom également9.

THEÂTRE
1954 : Pampanilla de Paul Nivoix, mise en scène Jacques-Henri Duval, Gaîté-Lyrique
1958 : Le Valet de quatre cœurs d’Albert Husson d’après Goldoni, mise en scène Charles Gantillon, théâtre des Célestins
1972 : Gipsy, opérette-tzigane de Francis Lopez, mise en scène Edgar Duvivier, théâtre du Châtelet : Joschka
1974 : Les Trois Mousquetaires, opérette-western de Francis Lopez, mise en scène de l’auteur, théâtre du Châtelet : Planchet
1979 : Contes et Exercices de conversation et de diction françaises pour étudiants américains d’Eugène Ionesco, mise en scène Claude Confortès, théâtre Daniel-Sorano de Vincennes
1980 : Contes et Exercices de conversation et de diction françaises pour étudiants américains d’Eugène Ionesco, mise en scène Claude Confortès, théâtre de la Potinière
1982 : L’Amant militaire de Carlo Goldoni, mise en scène Dominique Ferrier
1984 : Les Violettes de Georges Schehadé, mise en scène de Gilles Guillot, théâtre de l’Athénée
1984 : Meli-meloman 2 de Maurice Baquet, mise en scène de l’auteur, théâtre des Mathurins
1986 : Le Plus Heureux des trois d’Eugène Labiche, mise en scène de Jacqueline Bœuf, théâtre Tête d’or
1986 : Tailleur pour dames de Georges Feydeau, mise en scène de Bernard Murat, théâtre des Bouffes-Parisiens
1991 : À croquer ou l’Ivre de cuisine de Robert Fortune, mise en scène de l’auteur, théâtre Saint-Georges
1998 : Mozartement vôtre d’Éric Westphal, mise en scène de Jean-Philippe Weiss, Centre dramatique Chablais-Riviera

FILMOGRAPHIE

CINEMA

Longs métrages
1935 : Les Beaux Jours de Marc Allégret : Toto
- 1935 : « Veille d’armes » de Marcel L’Herbier

1936 : Poursuites blanches de Marcel Ichac
1936 : Hélène de Jean Benoît-Lévy et Marie Epstein : Durant tout court
- 1936 : « Le Crime de monsieur Lange » de Jean Renoir

- 1936 : « Les Bas-fonds » de Jean Renoir

1936 : Jeunes filles de Paris de Claude Vermorel : Gaston
1937 : La Mort du cygne de Jean Benoît-Lévy et Marie Epstein
1937 : Gueule d’amour de Jean Grémillon
1937 : L’Alibi de Pierre Chenal
1938 : Les Gens du voyage de Jacques Feyder
1938 : Place de la Concorde de Carl Lamac
1938 : Altitude 3200 de Jean Benoît-Lévy et Marie Epstein
1938 : Accord final d’Ignacy Rosenkranz
1938 : Mollenard de Robert Siodmak
1939 : Le Grand Élan de Christian-Jaque
1941 : Départ à zéro de Maurice Cloche
1942 : La Fausse Maîtresse d’André Cayatte
1942 : Dernier Atout de Jacques Becker
1942 : Frédérica de Jean Boyer
1943 : Le Chant de l’exilé d’André Hugon
1943 : Adieu Léonard (La Bourse ou la Vie) de Pierre Prévert
1944 : Premier de cordée de Louis Daquin
1944 : Coup de tête de René Le Hénaff
1945 : Dernier Métro de Maurice de Canonge
1946 : Leçon de conduite de Gilles Grangier
1947 : Kenzi de Vicky Ivernel
1947 : Pas un mot à la reine mère de Maurice Cloche
1947 : Voyage Surprise de Pierre Prévert
1947 : La Fleur de l’âge de Marcel Carné - inachevé
1948 : Les Aventures des Pieds-Nickelés de Marcel Aboulker : Ribouldingue
1948 : Les souvenirs ne sont pas à vendre de Robert Hennion
1949 : Le Trésor des Pieds-Nickelés de Marcel Aboulker : Ribouldingue
1950 : Tire au flanc de Fernand Rivers
1951 : Andalousie de Robert Vernay
1951 : El sueño de Andalucia de Luis Lucia - version espagnole du précédent
1951 : Bibi Fricotin de Marcel Blistène : Bibi Fricotin
1953 : Week-end à Paris (Innocents in Paris) de Gordon Parry
1955 : L’Impossible Monsieur Pipelet d’André Hunebelle
1956 : Étoiles et Tempêtes de Gaston Rébuffat et Georges Tairraz
1957 : Une nuit au Moulin Rouge de Jean-Claude Roy
1960 : Le Voyage en ballon d’Albert Lamorisse
1962 : Mandrin, bandit gentilhomme de Jean-Paul Le Chanois
1966 : Scarf of Mist Thigh of Satin de Joseph W. Sarno
1969 : Z de Costa-Gavras
1975 : Section spéciale de Costa-Gavras
1976 : Attention les yeux ! de Gérard Pirès
1976 : Monsieur Klein de Joseph Losey (non crédité)
1977 : Bobby Deerfield de Sydney Pollack
1977 : Jacques Prévert, documentaire de Jean Desvilles : témoignage
1977 : L’Ange de Patrick Bokanowski
1977 : Fedora de Billy Wilder
1979 : L’Adolescente de Jeanne Moreau
1979 : Le Divorcement de Pierre Barouh
1981 : Le Roi des cons de Claude Confortès
1981 : Madame Claude 2 de François Mimet
1982 : « Tête à claques » de Francis Perrin

1982 : Salut, j’arrive de Gérard Poteau
1983 : Vive la sociale ! de Gérard Mordillat
- 1983 : « Vive les femmes ! » de Claude Confortès

- 1985 : « Les Rois du gag » de Claude Zidi

1985 : Strictement personnel de Pierre Jolivet
1986 : Paulette, la pauvre petite milliardaire de Claude Confortès
1986 : Le Débutant de Daniel Janneau
1993 : Doisneau des villes, Doisneau des champs, documentaire de Patrick Cazals
- 1993 : « Roulez jeunesse ! » de Jacques Fansten

1994 : Délit mineur de Francis Girod
1995 : Les Cent et Une Nuits de Simon Cinéma de Agnès Varda (coupé au montage)
1996 : La Braconne de Serge Pénard
1998 : Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers) de Bruno Podalydès
1998 : Pierre Verger : Messager entre deux mondes, documentaire de Lula Buarque de Holanda

Courts métrages
1932 : Bolides de la neige d’A. Ledoux
1933 : Trois vies et une corde d’Henri Storck
1934 : Le Taxi de nuit d’Albert Valentin (scénario de Jacques Prévert)
1947 : Une aventure de Polop de Walter Kapps
1948 : Les Drames du Bois de Boulogne de Jacques Loew
1948 : Trois garçons et un planeur de Jean Perdrix
1950 : Rondo sur la piste de Maurice Henry
1971 : Monsieur Lambda et le Ski merveilleux de Jack Lesage
1988 : Le come back de Baquet de Nicolas Philibert
1990 : Cinématon no 1324 de Gérard Courant
1992 : Babilée 91 de William Klein
1994 : Télémania de Arnaud Bel
1995 : Oui de Pascal Pérennès

Télévision
1964 : Le Petit Claus et le Grand Claus de Pierre Prévert et Jacques Prévert
1970 : Alice au pays des merveilles de Jean-Christophe Averty
1974 : Un curé de choc, série télévisée de Philippe Arnal
1977 : Pierrot la chanson, série télévisée de Hervé Baslé et Jean Brard
1980 : La Plume de Robert Valey
1980 : Notre bien chère disparue de Alain Boudet
1980 : Chouette, chat, chien... show de Jacques Samyn
1980 : Docteur Teyran de Jean Chapot
1980 : Ça va plaire de Jean-Pierre Cassel, Bernard Lion
1982 : Paris-Saint-Lazare, mini-série de Marco Pico
1985 : La Sorcière de Couflens de Gérard Guillaume
1985 : Jeu, set et match, mini-série de Michel Wyn
1986 : Noël au Congo de Patrick Gandery-Réty
1987 : Tailleur pour dames de Yannick Andréi d’après la pièce de Georges Feydeau
1988 : Le Ravissement de Scapin de Georges Folgoas
1990 : Notre Juliette de François Luciani
1991 : Crimes et jardins de Jean-Paul Salomé
1992 : Mes coquins de Jean-Daniel Verhaeghe
1992 : La Peur, téléfilm de Daniel Vigne
1996 : J’ai rendez-vous avec vous de Laurent Heynemann
1998 : Le Goût des fraises de Frank Cassenti
2002 : L’Ami de Patagonie de Olivier Langlois
Il est en outre apparu dans quelques épisodes de la série Maguy aux côtés de Rosy Varte.