Il y cinquante ans

  • Mis à jour : 21 janvier

IL Y A 50 « ANS

- Le 21 janvier 1970 : Sortie du film « Le temps des loups » de Sergio Gobbi

Synopsis =
Alors qu’il prépare l’attaque d’un camion transportant des fonds, le gangster Dillinger tombe amoureux d’une femme fatale qu’il a rencontré dans un casino de la Côte d’Azur.

Distribution =
Robert Hossein : Robert dit Dillinger
Charles Aznavour : Kramer
Virna Lisi : Stella
Marcel Bozzuffi :Marco
Madeleine Sologne : la mère de Robert
Albert Minski : Albert
Geneviève Thénier : Geneviève
Monique Morisi : Janine
Henri Crémieux : le proviseur
Roger Coggio : l’aubergiste
Antonio Passalia : Lucien
Fred Ulysse : Jean
Félix Marten : le patron du cabaret
Robert Dalban : le garagiste
Jacques Castelot  : le juge d’instruction
Guy Marly : le directeur du cercle de jeux
Jean Franval : l’employé de la S.N.C.F.
Guy Di Rigo : un tueur
Lionel Vitrant : un tueur
Yvan Chiffre : l’homme de main du receleur (non crédité)
Albert Dagnant : le receleur (non crédité)
Jack Léonard : le père de l’enfant à la gare (non crédité)
Gaston Meunier : un joueur (non crédité)
Tony Roedel : un joueur (non crédité)
Gilbert Servien : un avocat (non crédité)
Sergio Gobbi : un journaliste (non crédité)
Kostia Milhakiev : un journaliste (non crédité)

- Le 21 janvier 1970 : Sortie du film « Le passager de la pluie » de René Clément

Synopsis =
Mélie est la jeune épouse de Tony, un navigateur de l’aviation civile ordinairement absent du foyer. Leur maison est à l’écart de la ville, en bord de mer. Un soir, elle est agressée chez elle et violée par un inconnu. Elle parvient à le tuer, puis elle se débarrasse du corps. Mais le lendemain surgit un personnage mystérieux : un nommé Harry Dobbs, américain, qui s’introduit lui aussi dans la maison et s’intéresse de très près à l’affaire dont il semble tout savoir ou presque. Il entreprend de harceler Mélie, en lui posant des questions qu’elle ne comprend pas, et ainsi il engage de force avec elle une partie parfois brutale, dont l’enjeu demeure inconnu. Dans le même temps, la police enquête, elle aussi. L’héroïne est prise entre ces deux dangers. Isolée en l’absence de son époux qui, de plus, semble lié à l’affaire, elle tente de résister, avant de finalement accepter le jeu étrange que lui impose le second intrus, mais toujours sans comprendre ce qu’il cherche à obtenir.

Distribution =
Marlène Jobert : Mélancolie Mau
Charles Bronson (VF : John Berry) : Harry Dobbs
Annie Cordy : Juliette
Jill Ireland : Nicole
Ellen Bahl : Madeleine Legauff
Steve Eckhardt : officier américain
Jean Gaven : inspecteur Toussaint
Marika Green : hôtesse de Tania
Corinne Marchand : Tania
Marc Mazza : le passager McGuffin
Marcel Pérès : patron de la station
Jean Piat : M. Armand
Gabriele Tinti : Tony Mau

- Le 21 janvier 1970 : Sortie du film « La Nuit des morts-vivants » de George Romero

Synopsis =
Interdit aux moins de 16 ans
Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s’amusait à effrayer sa soeur en répétant d’une voix grave : "Ils arrivent pour te chercher, Barbara."
La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s’approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d’autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s’attaquent aux vivants.

Film complet

Distribution =
Duane Jones (VF : Med Hondo) : Ben
Judith O’Dea (VF : Arlette Thomas) : Barbra
Karl Hardman (VF : Claude Bertrand) : Harry Cooper
Marilyn Eastman : Helen Cooper
Keith Wayne : Tom
Judith Ridley : Judy
Kyra Schon : Karen Cooper
Charles Craig : le présentateur télé mort-vivant
Bill Hinzman : le mort-vivant dans le cimetière
Russel Streiner : Johnny
George Kosana : le shérif McClelland